La fédération de canoë revient temporairement sur la sanction de Tarnovschi

Tarnovschi
Tarnovschi - © DAMIEN MEYER - AFP

La Fédération internationale de canoë (ICF), qui avait déchu vendredi pour dopage le Moldave Serghei Tarnovschi de sa médaille de bronze aux jeux Olympiques de Rio, a annoncé trois heures plus tard revenir temporairement sur cette sanction afin de respecter les délais de procédure.

"L'athlète Tarnovschi Serghei a été suspendu provisoirement par l'ICF en raison d'une infraction aux règles antidopage avant les jeux Olympiques. Le résultat de la finale du C1 (canoë monoplace, NDLR) 1000 m reste donc celui diffusé à l'origine jusqu'à ce que les procédures juridiques concernant ce cas de dopage soient terminées", a expliqué l'ICF dans un communiqué.

Ce second communiqué, publié à 10h39 locales (13h39 GMT), est venu corriger une première annonce de l'ICF diffusée à 07h16 locales (10h16 GMT) et faisant état du retrait de la médaille de Tarnovschi et de sa réattribution au Russe Ilia Shtokalov, 4e de la finale en question.

Après avoir été modifié en début de matinée sur le site officiel des JO, le podium officiel du C1 1000 m a donc été rétabli dans son résultat initial de mardi: l'Allemand Sebastian Brendel en or, le Brésilien Isaquias Queiroz dos Santos, médaillé d'argent, et Tarnovschi, médaillé de bronze en sursis.

Serghei Tarnovschi, 19 ans, a été suspendu avec effet immédiat jeudi par l'ICF en raison d'un contrôle positif avant les Jeux de Rio. Il n'a en conséquence pas été autorisé à participer aux épreuves en canoë biplace (C2 1000 m) qu'il devait disputer vendredi avec son frère Oleg.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK