JO Tokyo 2020 : Thiam en feu, Vidts peut encore croire au bronze, pluie de médailles en athlétisme, ce que vous avez manqué (vidéos)

C’est la deuxième et dernière journée des épreuves multiples aux Jeux Olympiques de Tokyo. Dans l’heptathlon, Nafissatou Thiam est à la lutte avec la Néerlandaise Anouk Vetter. Tout se jouera sur le 800m. Et que dire de Noor Vidts qui pourrait prendre une médaille. Il y a aussi eu d’autres breloques qui ont été distribuées. Voici un condensé de ce que vous avez manqué cette nuit aux Jeux.

Tokyo J13 : La Belgique va-t-elle prendre deux médailles en heptathlon ? C’est en tout cas bien parti. Il reste à savoir si Nafissatou Thiam pourra décrocher l’or face à la Néerlandaise Anouk Vetter. Et puis, un nouveau record olympique en athlétisme est tombé.

►►► À lire aussi : JO Tokyo 2020, le programme des directs du jour

►►► À lire aussi : JO Tokyo 2020 : Découvrez le programme des Belges jour par jour

Thiam

3e hier à l'issue des 4 premières épreuves, Nafissatou Thiam a remis les choses en place dans le saut en longueur et au javelot. La Belge a repris la première place avant la dernière épreuve, le 800m.

Les chances de médaille d'or sont grandes pour Nafi qui a plus ou moins 4,5 secondes d'avance sur Anouk Vetter

La course à la médaille et les records personnels pour Noor Vidts

Il n’y a pas que Nafissatou qui montre l’étendue de son talent dans cet heptathlon. Noor Vits, 2e hier après 4 épreuves, a reculé à la 5e place au classement général, mais continue de croire à une médaille.

A la longueur, elle termine 4e avec un saut à 6,32m, tandis qu’au javelot, la Belge va par deux fois battre son record personnel et faire 41,80m.

La belle 5e place en finale de kayak monoplace pour Hermien Peters

Hermien Peters disputait la finale de l’épreuve de kayak monoplace. Sur le Sea Forest Waterway, elle a réalisé le temps de 1 : 53.716, à 2.5 secondes de Lisa Carrington et termine à une belle 5e.

La Néo-Zélandaise a décroché une troisième médaille d’or aux Jeux olympiques de Tokyo, en étant sacrée sur le kayak en ligne (K1) 500 mètres jeudi, après ses titres sur le K1 200 m et K2 500 m.

Déjà titrée à Rio et à Londres, elle décroche ainsi la cinquième médaille d’or de sa carrière, ce qui fait d’elle la sportive néo-zélandaise la plus couronnée aux Jeux olympiques.

 

Lize Broekx termine 5e de la finale C

Lize Broekx a terminé à la 5e place de la finale C du K1 500 mètres lors de l’épreuve de kayak monoplace. La Belge de 29 ans a signé un temps de 1 : 56.842, prenant la 21e place finale. Cette finale C a été remportée par la Slovène Anja Osterman (1 : 55.051).

Ensemble, Hermien Peters et Lize Broekx ont pris la 9e place du K2 500m en remportant la finale B. Cette course constituait leur principal objectif dans la capitale japonaise.

Le record et titre olympique au lancement du poids de l’Américain Ryan Crouser

L’Américain Ryan Crouser est devenu champion olympique du lancer du poids pour la 2e fois consécutive en réussissant le 2e meilleur jet de l’histoire (23,30 m) à sept centimètres de son record du monde.

Le podium est exactement le même qu’il y a cinq ans à Rio, avec l’Américain Joe Kovacs, 2e (22,65 m) et le Néo-Zélandais Tomas Walsh, 3e (22,47 m).

La 1ère surprise avec le relais américain 4x100 éliminé en 1/2

Le relais américain du 4x100 m hommes a pris la porte dès les séries des Jeux olympiques de Tokyo jeudi, une véritable sensation.

Les Américains avaient pourtant aligné une "dream team" avec Trayvon Bromell (homme le plus rapide de la saison), Fred Kerley (vice-champion olympique du 100 m), Ronnie Baker (5e du 100 m) et Cravon Gillespie. Mais leur temps de 38 sec 10 ne leur a pas permis de faire mieux que la 6e place de leur série.

C’est une nouvelle désillusion pour les Etats-Unis, qui n’ont pas gagné un seul titre en sprint court pour l’instant (100-200m) que ce soit chez les femmes ou chez les hommes.

La 2e surprise avec Parchment champion olympique sur 110 haies devant Holloway

Le Jamaïcain Hansle Parchment a été sacré à la surprise générale champion olympique du 110 m haies devant le grand favori américain Grant Holloway.

Parchment (13 sec 04) a devancé le champion du monde Holloway (13 sec 09) et un autre Jamaïcain Ronald Levy (13 sec 10).

Le premier titre du Portugais Pedro Pichardo en triple saut

Le Portugais Pedro Pichardo a été sacré pour la première fois de sa carrière champion olympique du triple saut.

Pichardo a été impressionnant avec un bond à 17,98 m à son troisième essai, remportant l’or devant le Chinois Zhu Yaming (17,57 m) et le Burkinabé Hugues-Fabrice Zango (17,47).

Le titre de Florian Wellbrock en 10km en eau libre

L’Allemand Florian Wellbrock, champion du monde en titre, a remporté ce jeudi la médaille d’or des 10 km en eau libre, devant le Hongrois Kristof Rasovszky et l’Italien Gregorio Paltrinieri.

Wellbrock a terminé la course en 1h48 min 37 sec. Il est parti comme un boulet de canon, prenant de court tous ses adversaires. Le Français Marc-Antoine Olivier, l’a immédiatement pris en chasse, pendant que l’Allemand lui imposait un rythme effréné.

Alors qu’il était en troisième position, Rasovszky, champion du monde du 5 km en 2019, a d’abord vu revenir Paltrinieri, titré à Rio sur le 1.500 m nage libre et déjà médaillé d’argent sur le 800 m à Tokyo. Mais l’Italien n’a pas réussi à le dépasser sur la fin de course.

Ces quatre nageurs, auxquels s’est rajouté en fin de parcours l’Israélien Matan Roditi, ont ensuite poursuivi la course en se tenant dans un mouchoir de poche, jusqu’au dénouement final. Les 26 participants devaient parcourir à sept reprises une boucle de 1,435 km.

D’autres titres en kayak

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK