JO Tokyo 2020 – Tennis : Dos au mur, Marin Cilic se qualifie sur sa… onzième balle de match en 3h24

On ne le répétera jamais assez : le mental est capital dans le tennis. Marin Cilic (ATP 36) l’a encore prouvé face à Joao Menezes (ATP 217) dans une rencontre irrespirable.

Après avoir perdu le premier set au tie-break, le Croate est toujours autant en difficulté dans le deuxième et est même à deux points de la défaite lorsqu’il est mené 4-5 sur son service et que le marquoir indique 40-40. C’est le moment choisi par le géant pour se réveiller et enchaîner huit jeux consécutifs et mener 5-0 et 40-0 dans le troisième set. Tout le monde pense alors que le match était fini, loin de là.


►►► À lire aussi : Elise Mertens et Alison Van Uytvanck éliminées dès le premier tour en double


L’ancien vainqueur de l’US Open rate cinq balles de match et laisse donc revenir son adversaire à 5-1. Bis repetita dans le jeu suivant puisqu’il gâche deux nouvelles occasions de terminer le match. Une nouvelle occasion manquée plus tard à 5-4, revoilà les deux joueurs à égalité. Revenu de l’enfer, Menezes ne prend pas peur et breake directement Cilic. Il obtient même une balle de match sur son service mais ne parvient pas à la convertir. Tout se joue donc au tie-break.

Au bout d’un jeu décisif très serré et après avoir loupé deux nouvelles balles de match, Marin Cilic s’impose finalement en remportant le tie-break (9/7) sur sa onzième balle de match au bout d’un intense combat de 3h24. Au prochain tour, le vainqueur de Grand Chelem aura fort à faire face à l’Espagnol Pablo Carreño Busta.

1 images
Au bout du suspense, Cilic s’est imposé face à Menezes. © AFP
Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK