JO Tokyo 2020 : Remco Evenepoel, 9e du chrono : "encore quelques pas à faire pour lutter à nouveau avec le vrai top"

Remco Evenepoel a terminé à la 9e place du contre-la-montre des Jeux olympiques de Tokyo 2020. "J’ai encore quelques pas à faire pour lutter à nouveau avec le vrai top", reconnait-il.

Parti en début de course, l’ancien vice-champion du monde a détenu le meilleur temps provisoire pendant quelques minutes avant de reculer progressivement dans le classement. Il se classe finalement 9e à 2’17'' de Primoz Roglic, le nouveau champion olympique.

"Je me sentais assez bien. Je me suis donné à fond. C’était clair que le 2e tour a très dur, avec la chaleur, le parcours, avec tout… C’était clair aussi que les gars "plus lourds" n’étaient pas désavantagés", explique-t-il à notre micro.

Le fougueux coureur de Deceuninck-Quick Step a bridé son tempérament. "Je ne voulais pas démarrer trop fort. C’était quand même un chrono d’une heure et il ne fallait pas démarrer comme un fou. C’est bien pour ma progression de refaire un chrono d’une heure. C’était un parcours très dur (plus de 800 m de dénivelé positif), j’ai opté pour un braquet assez petit, contrairement à d’autres. Mais moi j’ai besoin d’avoir de la cadence (de pédalage)".

Il avait fait de ces JO un grand objectif mais sa chute en Lombardie et une récupération plus longue que prévu ont changé la donne. "En arrivant ici mon état de forme était toujours une grande question. J’ai eu des bonnes sensations dans les deux courses. Mais c’est clair que j’ai encore quelques pas à faire pour lutter à nouveau avec le vrai top. La saison est encore longue".

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK