JO Tokyo 2020 – piste : deux cyclistes se frittent, s’accrochent et provoquent une grosse chute

Crash à haute vitesse dans le sprint masculin du cyclisme sur piste. Dans cette discipline où le moindre écart peut donner lieu à de grandes chutes, le troisième repêchage des seizièmes de finale a été violent. Le Malaysien Muhammad Sahrom était opposé au Polonais Patryk Rajkowski. Dans cet exercice particulier, les coureurs partent côte à côte et doivent couvrir trois tours le plus rapidement possible. Gros jeu mental où les coureurs se jaugent, s’observent et alternent entre le haut et le bas de la piste, les esprits peuvent parfois s’échauffer. C’est le cas lors de ce repêchage où Sahrom a frôlé Rajkowski pour finalement le faire tomber. Les deux coureurs ont dû repartir de zéro pour recommencer la course. Au final, c’est bien le Malaysien Sahrom qui s’est imposé, avant de se faire sortir en huitième de final.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK