JO Tokyo 2020 : Pas d’euphorie pour les Red Lions, déjà focus sur la finale : "On est venus à Tokyo pour l’or"

Sûrs d’eux, confiants et sereins, les Red Lions ne se sont pas laissés déstabiliser une Inde coriace mardi en demi-finale du tournoi de hockey des JO de Tokyo 2020. Portée par les PC (penalty-corner) d’Alexander Hendrickx, la Belgique s’est imposée 5-2 pour s’offrir une deuxième finale olympique consécutive.

Battus par l’Argentine il y a 5 ans, les Red Lions sont plus concentrés que jamais pour aller chercher l’Or olympique. "Le job n’est pas encore fait. On est venus ici pour l’Or et on doit jouer encore un match pour gagner", martèle Hendrickx, meilleur buteur du tournoi avec ses 14 buts.

"Meilleur buteur n’est pas un objectif, l’objectif c’est l’or. Si je suis aussi meilleur buteur, ce sera du bonus", précise le Red Lion, encensé par son équipier Florent Van Aubel.

"On savait que l’Inde allait être à 100% dans ce match mais on est resté très calme. On savait comment se comporter en allant chercher ces PC. On a quelqu’un avec qui ça rentre comme dans du beurre. On a le meilleur tireur de PC du monde. Quand on a un PC, on le célèbre comme si on avait marqué un but car il y a 70% de chances que ce soit buteur", explique le joueur du Dragons à propos de son équipier Hendrickx.

Van Aubel – lui non plus – ne veut pas que la Belgique se repose sur ses lauriers. "On est certain de la médaille. A Rio, on nous voyait pleurer sur les dernières images. Maintenant on est serein car on veut cette médaille d’or.
C’est notre destin, c’est notre rêve. Le groupe a gagné 5 ans de maturité. Ce groupe est là pour cette médaille d’or et c’est le plus important. On est heureux, on est soulagé mais il y a encore ce match qui compte."

Gougnard : " Je pense qu’on a la meilleure équipe de tous les temps en Belgique"

Dans leurs gestes sur le terrain jusque dans leur cerveau, les Red Lions sont en parfaite harmonie et affichent tous le même état d’esprit.

"Maintenant on a cette expérience de plus qui nous manquait à Rio. On a déjà joué des finales, on a déjà gagné des finales donc on sait que rien n’est fait et qu’il y a encore un match", lâche Simon Gougnard, encore plus optimiste que ses partenaires. "On a l’expérience et je pense qu’on a la meilleure équipe de tous les temps en Belgique. Je pense qu’on va le faire."

Gougnard a tenu à souligner la sérénité de ses troupes face à l’Inde, plutôt menaçante en début de rencontre. "On savait que c’était un scénario qui était possible. On savait qu’il ne fallait pas emballer le match, garder le contrôle et que les PC allaient être décisifs. Il fallait garder la tête froide. Cela s’est joué à des détails et c’est ce qui fait la différence dans des moments comme ceux-ci."

Et de conclure sur la finale et sur la revanche à prendre par rapport à Tokyo. "L’objectif de Rio, c’était une médaille. Ici, l’objectif c’est la médaille d’or. Quand on était sûr de la médaille à Rio, on s’est un peu relâché alors qu’ici on est déjà focus. Directement après le match on se l’est dit directement : 'Il n’y a encore rien qui est fait".

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK