JO Tokyo 2020 – Natation : cinquième médaille d’or pour Dressel avec le 4x100 m quatre nages

Les Américains ont remporté dimanche le relais 4x100 m quatre nages des JO de Tokyo, améliorant leur propre record du monde, aidés par un relais canon de Caeleb Dressel qui s’offre son cinquième titre des Jeux.

Préservant la mainmise historique des Etats-Unis sur cette épreuve, le quatuor américain s’est imposé en 3 min 26 sec 78 – améliorant leurs 3 min 27 sec 28 établis en 2009 en combinaison – devant les Britanniques (3 : 27.51) et les Italiens (3 : 29.17).

Si Ryan Murphy, médaillé d’argent sur 200 m dos et de bronze sur 100 m dos, avait idéalement lancé les Américains, le passage en brasse avait failli leur être fatal.

Michael Andrew avait laissé passer l’Italien Nicolo Martinenghi et, surtout, s’envoler le double champion olympique et recordman du monde du 100 m brasse, le Britannique Adam Peaty, en tête à mi-course.

Mais Caeleb Dressel, titré en début de matinée sur 50 m nage libre avec un nouveau record olympique, s’est alors élancé pour 100 m en papillon, distance remportée samedi en battant le record du monde.

En 49 sec 03 lancés – contre un record à 49 sec 45 -, il a remis les Américains aux commandes, laissant Zac Apple résister au retour du Britannique Duncan Scott et du sprinter italien Alessandro Miressi.

Caeleb Dressel, treize fois champion du monde depuis 2017 et qui visait six titres à Tokyo, n’en a laissé échapper qu’un : celui du 4x100 m quatre nages mixte samedi, bouclé par les Américains à la cinquième place.

Mais la nation-reine de la natation a préservé sa suprématie sur le relais quatre nages masculin : le seul titre qui leur a échappé dans l’histoire olympique est revenu à l’Australie aux JO-1980 de Moscou, boycottés par les Etats-Unis et leurs alliés.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK