JO Tokyo 2020 : Les Red Lions et Nafi Thiam se parent d’or en moins d’une heure, journée historique pour le sport belge

La Belgique a remporté les 151e et 152e médailles de son histoire aux Jeux Olympiques en ce 5 août qui restera gravé dans le livre d’or du sport noir-jaune-rouge. En moins d’une heure, les Red Lions et Nafissatou Thiam ont remporté l’or en hockey et à l’heptathlon. Retour sur une journée historique pour notre pays.

Depuis quelque temps cette date est cochée dans l’agenda. Cochée en noir-jaune-rouge. Au départ, on rêvait de deux breloques, mais une épatante Noor Vidts nous ouvre les portes d’un fabuleux coup triple. Au milieu de la nuit en Belgique, Nafi gomme une partie de son retard sur la Néerlandaise Anouk Vetter après un très solide saut en longueur. L’athlète de Vilvoorde tient le choc et reste en course pour le podium.


►►► À lire aussi : une Nafi Thiam émue comme jamais à l'interview après sa médaille d'or : "j'ai connu deux années difficiles"
►►► À lire aussi : van Aert, Casse, Derwael, Red Lions, Thiam... Retrouvez les 5 médailles belges à Tokyo


Alors que le soleil est à peine levé, Thiam plante son javelot à 54m68 et met un sacré coup de pression à Vetter. Programmée dans le 2e groupe, elle n’atteint pas son niveau habituel et laisse la tête à notre compatriote. L’or est à portée de main pour la Namuroise. Vidts, comme prévu, perd du terrain au jav', malgré un nouveau record personnel.

Pour les athlètes, pour les fans, l’attente commence. A midi pile, les cœurs battent un peu plus fort et les yeux sont tournés vers le stade d’Oi. 12h44'45'' : Florent Van Aubel fait parler sa magie et son habilité stick en main. Andrew Lewis Charter est battu, les Lions sont devant. Pas pour longtemps.

13h03'32 : L'avantage belge a tenu moins de 20 minutes. Tom Wickham égalise. La tension monte, l’atmosphère devient irrespirable. La Belgique et l’Australie ne parviennent pas à se départager. L’or se jouera aux shoot-outs.

13h31'39'' : Le panneau indique le score de 3-2. La Belgique possède deux balles de match. Blake Govers se présente face à Vincent Vanasch pour entretenir le suspense. Notre gardien s’interpose mais effleure le pied de l’Australien. Après de longues secondes qui semblent durer des heures, l’arbitre vidéo décide de donner une deuxième chance à l’attaquant aussie. La Belgique a été championne olympique l’espace de quelques instants.

13h35’48'' : The Wall est une nouvelle fois infranchissable. Cette fois pas de discussion. Comme lors du titre mondial décroché en Inde, les Lions font preuve d’un sang-froid reptilien. Le bonheur est à la hauteur de l’aboutissement. Le seul titre qui leur manquait s’inscrit à leur palmarès.

14h21’45'' : les dernières notes de la Brabançonne résonnent à Oi. Le timing est parfait. Juste le temps de sécher quelques larmes et direction le stade olympique où les participantes à la deuxième série du 800m de l’heptathlon s’apprêtent à monter en piste. Les données sont claires pour Nafi Thiam, elle doit devancer Anouk Vetter, dernier obstacle entre elle et un doublé olympique, uniquement réussi en hepta par la légendaire Jackie Joyner-Kersee. Noor Vidts ne doit pas calculer, elle doit courir le plus vite possible et espérer que l’écart avec ses deux rivales pour le podium sera suffisant.

14h30’11'' : le départ de ce 800m est donné. Le peloton s’étire doucement. Noor Vidts prend place aux avant-postes, Vetter est derrière Thiam. 14h31'18'' : à la cloche, l’athlète médaillée d’argent de l’Euro indoor accélère. Elle donne tout ce qui lui reste, se détache progressivement. Elle gagne la course mais devra se contenter de la quatrième place.

14h32’27'' : Thiam franchit la ligne, devant Vetter. Le titre est acquis. En moins d’une heure, la Belgique célèbre une deuxième plaque dorée.

Jamais dans son histoire, notre pays n’avait gagné deux titres olympiques le même jour dans deux sports différents.

 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK