JO Tokyo 2020 : Les Cats s’inclinent d’un point et sont éliminées par le Japon

Les Belgians Cats ont souffert et douté dans ce quart de finale face au Japon et s’inclinent finalement d’un point dans les derniers instants. Elles quittent le tournoi avec les honneurs mais seront sans aucun doute déçues de perdre de cette façon, sur un si petit écart.

Les Belgian Cats affrontent le Japon en quart de finale des Jeux Olympiques de Tokyo. L’enjeu, une place en demi-finale pour affronter le vainqueur du duel entre la France et l’Espagne.

Les Belges avaient affronté le Japon lors de leur dernier match de préparation avant les Jeux et s’étaient inclinées 84-76. Mais l’enjeu est ici bien différent et les Cats sont plus motivées que jamais.

Le début de match est serré et les deux équipes passent chacune leur tour en tête. Bien plus présentes aux rebonds, les Cats sont moins à l’aise derrière l’arc que leur opposant.

Le premier écart est à l’avantage des Japonaises qui mènent 17-13 après 8 minutes. Mais les Cats recollent à 17-16 sur un trois points de Hanne Mestdagh.

Le pressing tout terrain des Japonaises complique la tâche de la Belgique qui a du mal à produire son jeu. Le score est de 19-16 à l’avantage du Japon à la fin du premier quart-temps.

Emma Meesseman n’a pas encore réussi à régler la mire et tourne à deux sur six au shoot et compte quatre points. Julie Allemand n’a pas encore réussi à débloquer son compteur.

La défense physique et agressive du Japon met en échec l’attaque belge alors que les trois points pleuvent pour les Nippones. Le résultat est un cinglant 11-2 après 2 minutes 30 dans le deuxième quart. Le Japon mène 30-18.

Kim Mestdagh remet la machine en marche sur un trois points depuis le coin gauche. Dans le sillage d’Emma Meesseman, les Cats reviennent à cinq points et même à deux points grâce à trois points de Julie Allemand. La Belgique vient d’infliger un 10-0 aux Japonaises.

Mais les Japonaises reprennent sept points d’avance sur un nouveau shoot à trois points. Des trois points de Delaere puis Kim Mestdagh permettent aux Cats de revenir à un point. Un nouveau trois points de Kim Mestdagh permet même aux Belges de repasser devant.

Grâce notamment aux 15 points de Kim Mestdagh, la Belgique mène 41-42 à la mi-temps.

Le retour des vestiaires des Cats est canon et elles prennent six points d’avance sur un nouveau trois points assassin de Kim Mestdagh, à 18 points et 5/7 derrière l’arc.

Les Cats gèrent bien ce troisième quart-temps, notamment grâce à une grande Emma Meesseman, et mènent 61-68 à l’entame du dernier acte.

Le quatrième quart-temps est plus compliqué et le Japon recolle au score à six minutes de la fin de la rencontre.

Le suspense est insoutenable alors que le match entre dans le money-time mais une interception de Meesseman suivie de deux points de notre numéro 11 permettent aux Belges de mener 77-80 à 2 minutes 48 de la fin.

Julie Vanloo commet une faute antisportive à 1 minute 54 de la fin. Les Japonaises inscrivent leurs deux lancers francs et récupèrent possession avec deux points de retard et sur un lay-up reviennent à 81-81.

A 15 secondes de la fin, le Japon prend un point d’avance sur un shoot à trois points de Machida. Il reste une possession à la Belgique pour renverser les choses. Malheureusement, le tir de Kim Mestdagh est un rien trop long et rebondi sur le fond de l'anneau avant de ressortir.

Les Cats s’inclinent 86-85 et disent au revoir à leur rêve olympique. Les larmes sont évidemment présentes et légitimes. Les gros matchs de Kim Mestdagh et Emma Meesseman n’auront pas suffi. La Belgique quitte les JO en ayant fait vibrer tout un pays mais avec un petit goût de trop peu, ce Japon était à la portée de ces Cats.


►►► À lire aussi : Direct / JO Tokyo 2020 – Heptathlon : Nafissatou Thiam vire en tête après la hauteur, Vidts 4e, place au concours du poids (LIVE vidéo)

►►► À lire aussi : JO Tokyo 2020 : Van der Plaetsen absent plusieurs mois après sa blessure lors du décathlon olympique


 

1 images
Les Belgian Cats quittent les JO sur une défaite d'un point face au Japon. © Rob Walbers - Belga
Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK