JO Tokyo 2020 : la Pologne remporte le relais 4x400 mixte, les Belges cinquièmes avec un record national

La Pologne a remporté la première finale de l'histoire du relais 4x400m mixte aux Jeux Olympiques de Tokyo. L'équipe belge a terminé à la 5e place de la finale. Les Belges ont souffert de l’absence de Cynthia Bolingo, dont l’annonce de la blessure est arrivée après l’échauffement. La Belgique améliore néanmoins son record national.

Auteur du record de Belgique vendredi, le quatuor composé d’Alexander Doom, Imke Vervaet, Camille Laus et Jonathan Borlée subit plusieurs changements pour cette finale. Dylan et Kevin Borlée remplacent Doom et Jonathan Borlée, Vervaet étant dans un premier temps remplacée par Cynthia Bolingo. Problème : Bolingo, annoncée incertaine puis partante, doit renoncer in extremis. Victime d’une gêne à l’échauffement, elle laisse sa place à Imke Vervaet.

Dylan Borlée boucle le premier tour de piste aux premières places, avant de céder le témoin à Imke Vervaet qui se rabat en cinquième position. Progressivement décrochée par le wagon des premières nations, elle cède le témoin à Camille Laus à l'arraché. Laus n’est pas en mesure de suivre le rythme imposé par la Pologne, les Etats-Unis, la République dominicaine et les Pays-Bas. Elle cède le témoin à Jonathan Borlée qui se battra pour conserver la cinquième place. Le quatuor belge boucle l’exercice en 3 min 11s51 et s’offre un nouveau record national. La victoire finale est revenue à la Pologne, qui a profité d’un effort impressionnant pour dépasser la République dominicaine et les Etats-Unis dans les derniers hectomètres.

2 images
© Tous droits réservés
Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK