JO Tokyo 2020 : La défense catastrophique de la Côte d’Ivoire face à l’Espagne qui leur coûte leur qualification dans les dernières secondes du match

Un match n’est jamais terminé tant que l’arbitre n’a pas sifflé la fin de la rencontre. En quarts de finale du tournoi olympique, la Côte d’Ivoire en a fait les frais en toute fin de match face à l’Espagne.

Alors qu’elle menait 2-1 dans les toutes dernières secondes de la partie grâce à un but de Max Gradel dans le temps additionnel, la Côte d’Ivoire a tout perdu à cause d’une phase défensive absolument catastrophique. Monté au jeu une petite minute avant, Rafael Mir a profité des largesses abyssales de la défense adverse pour égaliser.

Qualifiée seulement pour la deuxième fois pour les JO après avoir terminé septième en 2008, l’équipe ivoirienne pensait tenir sa qualification pour le dernier carré. C’était sans compter sur le joueur de Wolverhampton qui a inscrit deux buts supplémentaires durant la prolongation pour permettre à l’Espagne de s’imposer finalement 5-2. La Roja affrontera mardi le Japon en demi-finales.

1 images
La défense catastrophique de la Côte d’Ivoire lui a coûté sa place en 1/2. © AFP
Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK