JO Tokyo 2020, hockey : L'or pour les Red Lions au terme d’une incroyable séance de shoot-out face à l’Australie

Les Lions ont longtemps mené dans cette finale mais se sont fait rejoindre dans le quatrième quart-temps. La médaille d’or s’est donc jouée aux shoot-out et à ce petit jeu c’est la Belgique qui s’est montrée la plus forte. Les Lions décrochent la médaille d’or et font donc mieux qu’il y a cinq ans à Rio. Ils ont donc décroché le titre dans tous les tournois majeurs.

Ce jeudi les Belgian Lions ont rendez-vous avec l’histoire, leur histoire. Battus en finale il y a cinq ans par l’Argentine, ils ont l’occasion d’accrocher le seul titre qui manque à leur palmarès, le plus grand, le plus prestigieux, une médaille d’or aux Jeux Olympiques. Mais pour ça, il faudra s’imposer face à l’Australie, le seul autre pays qui ne s’est pas incliné dans ce tournoi.

La Belgique a réalisé un sans-faute lors de ce tournoi, quatre victoires et un partage face à la Grande-Bretagne alors qu’elle était déjà qualifiée. L’Espagne en quart, l’Inde en demi, les Belges ont franchi tous les obstacles pour s’offrir cette grande finale et ont donc la médaille d’or au bout du stick.

Et les Lions rentrent bien dans leur match, s’offrant quelques petites opportunités. La rencontre se calme après quelques minutes. Les Australiens sont bien en place et tentent d’imposer leur jeu physique. Antoine Kina oblige le portier australien à intervenir (11e).

Vincent Vanasch confirme ensuite qu’il est le meilleur gardien du monde en s’interposant sur une attaque australienne (14e). Le premier quart-temps se conclut sur le score de 0-0, cette finale se jouera sur des détails.

Charlier tente à son tour sa chance après trois minutes dans le deuxième quart-temps mais le gardien australien est une nouvelle fois bien placé. Et il répond encore présent sur un magnifique essaie d’Antoine Kina (22e).

La Belgique obtient un pc qu’Hendrickx tente de convertir mais un pied australien traine par-là, nouveau pc pour la Belgique. Hendrickx, spécialiste en la matière tire à nouveau mais ça passe tout juste à côté. Le score reste de 0-0 au moment de rentrer aux vestiaires pour la mi-temps.

Le passage en tête puis le doute

Les Lions trouvent la faille dès le retour des vestiaires. van Aubel touche la balle juste devant le gardien qui la dévie ensuite mais van Aubel a le bon réflexe et pousse la balle au fond du but (32e). De Kerpel tente de doubler la mise mais le gardien australien est une nouvelle fois bien placé (35e).

Les Australiens réagissent et passent tout proche de l’égalisation la frappe de Zalewski heurte le poteau (29e). Ils bénéficient ensuite d’un pc mais Vanasch réalise un bel arrêt pour laisser les Lions en tête (40e). La Belgique résiste et mène toujours 0-1 à la fin du troisième quart-temps.

Il reste un quart-temps aux Lions pour atteindre leur rêve olympique. Mais le quatrième quart-temps démarre mal. Sur un tir dévié, Vanasch est surpris et Wickham smashe la balle au fond du but (47e). Tout est à refaire pour les Lions.

Une carte verte pour Beale permet aux Lions d’évoluer en supériorité pendant deux minutes. La Belgique met la pression mais manque de précision et ne parvient pas à profiter de cet avantage.

Les Lions obtiennent un pc à 8 minutes de la fin du match. Hendrickx tente une combinaison avec van Aubel mais l’action ne réussit pas.

Vanasch sauve les meubles à quatre minutes de la fin après une perte de balle grossière de van Doren. La Belgique souffre dans ces dernières minutes. Aucune équipe ne parviendra à faire la différence et la médaille d’or se jouera aux shoot-out.

Des shoot-out insoutenables

L’Australie est la première à s’élancer et Vanasch intervient bien dans les pieds de l’Australien. van Aubel réussit, lui, à inscrire sa tentative et place la Belgique aux commandes (0-1). Vanasch temporise bien sur la deuxième tentative australienne mais Ogilvie trouve tout de même la faille (1-1). de Sloover redonne l’avantage à la Belgique (1-2).

Brand ne tremble pas et permet à l’Australie de recoller (2-2). Le capitaine belge Felix Denayer est le premier belge à rater son shoot-out (2-2). Vincent " The Wall " Vanasch s’interpose une nouvelle fois sur la tentative australienne (2-2). Le gardien australien fait une faute sur Victor Wegnez et la Belgique bénéficie donc d’un stroke qu’Hendrickx converti (2-3).

Vincent Vanasch réalise à nouveau l’exploit de repousser le shoot-out de Whetton mais l’arbitre après analyse vidéo fait retirer le shoot-out, brisant la joie des Lions qui se voyaient déjà champions olympiques. C’est cette fois Govers qui se présente devant un Vincent Vanasch qui avait déjà retiré son casque mais qui se reconcentre immédiatement et qui montre une nouvelle fois qu’il est le patron en empêchant l’Australie de marquer. La Belgique est sur le toit du monde, le toit olympique. Les Lions décrochent la dernière médaille d’or qui leur manquait.


►►► À lire aussi : JO Tokyo 2020 : Revivez l’insoutenable séance de shoot-out des Red Lions


 

1 images
Les Red Lions sont champions olympiques. © Dirk Waem - Belga
Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK