JO Tokyo 2020 : Simon Biles décroche le bronze à la poutre et chasse ses démons

Une médaille de bronze, un large sourire et un ouf de soulagement pour Simone Biles. Après avoir déclaré forfait pour les quatre premières finales individuelles de ces JO de Tokyo 2020 (concours général, saut, barres asymétriques et sol), la superstar de la gymnastique américaine s’est ressaisie pour se parer de bronze en finale de la poutre.


►►► À lire aussi : Jeux olympiques : "la plus grande gymnaste de tous les temps" forfait. Quels sont les "démons" de Simone Biles ?


En détresse psychologique et déstabilisée par "des démons dans sa tête", Biles a retrouvé la joie de la compétition en réussissant son exercice à la poutre. Une prestation sans accroc qui aura permis à Biles de se hisser sur le podium de ces JO pour la deuxième fois, elle qui avait récolté l’argent par équipes la semaine dernière grâce à sa participation aux qualifications.

Quadruple championne olympique en 2016 et 19 fois championne du monde, Biles avait également récolté le bronze à la poutre à Rio. Un agrès sur lequel elle excelle avec 3 titres mondiaux à son palmarès.

Ce mardi, l’Américaine – élégante et toujours aussi brillante techniquement - a notamment été favorisée par les erreurs de la plupart de ses adversaires dont sa compatriote Sunisa Lee. Les Chinoises Guan Chenchen (14.633) et Xijing Tang (14.233) ne se sont quant à elles pas loupées et ont décroché respectivement l’Or et l’Argent.

Médaille de bronze en poche avec une note de 14.000, Biles quitte ces JO rassurée par cette participation à la finale olympique qui aura été en soi une petite victoire.

 

2 images
Simone Biles © AFP or licensors
Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK