JO Tokyo 2020 – Chutes, beaux gestes, larmes : 20 images fortes des Jeux Olympiques (vidéos)

Les Jeux Olympiques de Tokyo sont terminés ! Après deux semaines intenses de compétition, les athlètes rentrent au bercail. Chutes à gogo, beaux gestes, larmes : durant ces quinze jours, les athlètes se sont montrés très généreux et nous ont offert de magnifiques images. Voici en vidéos vingt des moments les plus forts de ces Jeux Olympiques.

van Vleuten pense avoir gagné l’or olympique… mais non

Annemiek van Vleuten doit encore en faire des cauchemars. Au terme de la course en ligne sur route, la Néerlandaise passe la ligne d’arrivée en solitaire et célèbre comme si elle avait gagné l’or olympique. Terrible désillusion pour van Vleuten qui comprend quelques secondes plus tard qu’Anna Kiesenhofer avait déjà franchi la ligne.

Une pentathlonienne brésilienne chute et se fait écraser par son cheval

En pentathlon moderne, la Brésilienne Ieda Guimaraes a vécu un véritable calvaire à cheval lors du saut d’obstacles. Après avoir fait connaissance avec son cheval, la pentathlonienne s’élance sur le parcours et chute à deux reprises. L’animal va même l’écraser involontairement. Plus de peur que de mal !

L’entraîneur de l’équipe de France de volley se jette au sol pour rattraper un smash polonais

Le sélectionneur français Laurent Tillie cherchait un moyen de motiver ses troupes face aux doubles champions du monde polonais. Il s’est alors jeté au sol pour essayer de rattraper une attaque adverse sous les yeux de ses joueurs. Ça a plutôt bien fonctionné puisque la France a éliminé le favori à la médaille d’or… pour remporter cette médaille face à la Russie en finale.

Le calvaire de Yohann Diniz en marche

Entre arrêts aux toilettes, immobilisations inexplicables, remontée spectaculaire et abandon : Yohann Diniz a vécu une course cauchemardesque sur le 50 kilomètres marche.

Les pistardes britanniques battent un record du monde puis… chutent de bonheur

Visiblement très heureuses après s’être emparées pendant quelques minutes du record du monde de poursuite par équipes, les cyclistes britanniques ont terminé leur course… par terre.

Perche brisée, blessure : une favorite au saut à la perche en larmes

Sandi Morris rêvait de l’or mais a rapidement vu son rêve s’envoler. Alors qu’elle tente de franchir la barre de 4.55 mètres, la perche se brise en deux. Blessée, l’Américaine retente sa chance mais échoue à nouveau. Elle quitte Tokyo en larmes.

L’incroyable remontada de Sifan Hassan

Sifan Hassan s’est fait une belle frayeur en série du 1500 mètres. Après avoir chuté à l’approche du dernier tour, la Néerlandaise se retrouve en queue de peloton. Pas de soucis pour Hassan qui va déborder une à une toutes ses adversaires pour terminer à la première position. Elle repartira avec 3 médailles (2 en or et 1 en bronze) de Tokyo.

Qui fait le malin…

Placée à une confortable deuxième place tout le long de sa série du 200 m, la sprinteuse jamaïcaine Shericka Jackson a connu une mésaventure en fin de course. Trop confiante, la médaillée de bronze sur 100 mètres termine en trottinant et voit deux autres athlètes lui passer devant. Quatrième au terme de la course, Jackson est éliminée dès les séries.

L’énorme plat d’un plongeur canadien

Le Canadien de 17 ans Cédric Fofana s’est complètement troué lors du tour préliminaire du plongeon à trois mètres. Le plongeur tente un saut périlleux renversé avec 3 vrilles et 1/2 mais tombe violemment sur le dos et fait un énorme plat.

Tamberi et Barshim décident de partager la médaille d’or en saut en hauteur

"Soit vous faites un barrage pour désigner le grand vainqueur, soit vous remportez tous les deux la médaille d’or". Ces mots venus de la bouche du juge ont marqué l’histoire des Jeux Olympiques. Le Qatari Mutaz Essa Barshim et l’Italien Gianmarco Tamberi, à égalité en finale de la hauteur, ont décidé de se partager la médaille d’or avant de tomber dans les bras l’un de l’autre.

Deux spécialistes du 400m se sabotent aux Jeux Olympiques

Deux athlètes se sont illustrés de la mauvaise des manières lors des séries du 400m : le Kényan Emmanuel Kipkurui Korir et le Polonais Karol Zalewski. Le Kényan a réalisé un faux départ volontaire… afin de se faire disqualifier pour se préserver en vue des demi-finales du 800 alors que le Polonais a arrêté sa course après 100 mètres.

Djokovic lance sa raquette dans les tribunes et la casse sur le filet

Pas au top de sa forme durant ces Jeux Olympiques, Novak Djokovic nous a offert comme souvent des petits pétages de plomb. Lors de la finale pour la médaille de bronze, le Serbe, très frustré, détruit sa raquette sur le filet avant de perdre face à Carreno Busta.

L’énorme KO d’un boxeur espagnol

Imam Khataev n’y est pas allé de main morte en quarts de finale de boxe dans la catégorie des 75-81 kilos. Le Russe a mis l’Espagnol Gazimagomed Scham Jalidov Gafurova complètement KO avec un énorme coup à la figure.

La magnifique réaction de Tatjana Schoenmaker

La nageuse sud-africaine Tatjana Schoenmaker a réalisé la meilleure performance de l’histoire sur le 200 m brasse. Surprise par son exploit, Schoenmaker explose de joie avant d’être congratulée par ses deux poursuivantes.

Houleye Ba court le 100 mètres en 15.26 secondes

Présente dans la troisième série du 100 m, la Mauritanienne Houleye Ba a réalisé le dernier temps de la compétition (15.26 secondes). Mais l’important n’est pas là, la sportive de 29 ans a découvert les joies de la distance reine et a d’ailleurs battu son record personnel.

Sans un préservatif, sa course aurait capoté

Sans doute l’image la plus insolite de ces Jeux Olympiques. La kayakiste Jessica Fox a en effet utilisé un préservatif afin de consolider son kayak. Cette technique originale lui a permis de décrocher la médaille de bronze en slalom.

Le somptueux coup de Thomas Pieters

Si le golfeur belge n’a pas brillé durant ces JO avec une 16e place, Thomas Pieters nous a montré tout son talent. Lors de la première journée du tournoi de golf, le Belge n’a pas tremblé et a fait un eagle sur le 11e trou grâce à un magnifique coup de fer à 116 mètres du trou.

Des qualifications complètement folles en natation

La Chinoise Qingfeng Wu et l’Américaine Erika Brown ayant réalisé le même chrono (53.87) en séries, les deux nageuses se sont retrouvées en duel, côte à côte, face au bassin.

Le gifleur fou

L’entraîneur de Martyna Trajdos, une judokate allemande de 32 ans, a une technique de motivation assez… originale et violente. Ses baffes et ses secousses ont fait le tour du monde.

La grosse chute de Mathieu van der Poel

Favori du Mountainbike, Mathieu van der Poel a lourdement chuté et a été contraint à l’abandon. La faute à... une planche en bois. Durant la reconnaissance, une planche était placée à l’endroit où le coureur est tombé. Elle n’y était plus pendant la course et il n’était pas prévu qu’elle y soit. Le cycliste peut s’en vouloir.


►►► À lire aussi : Riner, Biles, Thiam, van Aert : 10 phrases cultes des Jeux Olympiques

►►► À lire aussi : "Plus vite, plus haut, plus fort - ensemble", 7 moments qui ont sublimé l'esprit olympique


 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK