JO Tokyo 2020 : Brys et Van Zandweghe en finale, Tan éliminée, ce que vous avez manqué de la cinquième nuit

La cinquième nuit de ces Jeux Olympiques de Tokyo a été un peu moins animée que les autres mais des Belges ont tout de même réussi à s’illustrer. Petit condensé des faits majeurs de la nuit.

Tokyo J5 : Tim Brys et Niels Van Zandweghe se sont qualifiés pour la finale du deux de couple poids légers en aviron. Moins de chance pour Lianne Tan, battue et éliminée en badminton. Des records sont également tombés en aviron et en natation.

La bonne nouvelle belge : Brys et Van Zandweghe qualifiés pour la finale en deux de couple poids légers

Les Belges Tim Brys et Niels Van Zandweghe se sont qualifiés mercredi pour la finale olympique de l’épreuve du deux de couple poids légers en aviron. Ils ont terminé à la troisième place de leur demi-finale.

Dans leur demi-finale, la victoire a été remportée par la paire irlandaise Fintan McCarthy/Paul O’Donovan. Les deux Irlandais ont signé un nouveau record du monde à l’occasion de cette épreuve, signant un temps de 06:05.33. Le précédent record était détenu par l’Afrique du Sud (06:05.36). L’Italie, 2e de la demie, est également qualifiée pour la finale.

Dans l’autre demi-finale, l’Allemagne a terminé en tête avec un temps de 06:07.33. L’Uruguay et la République tchèque ont fini 2e et 3e.

Les six nations qualifiées pour la finale sont donc l’Irlande, l’Allemagne, l’Italie, l’Uruguay, la République tchèque et la Belgique. Celle-ci est programmée jeudi sur le Canal de la forêt de la mer de Tokyo.

La contre-performance : Dygert passe complètement à côté, van Vleuten en or

L’Américaine Chloe Dygert était annoncée grandissime favorite sur le contre-la-montre féminin de ces Jeux Olympiques. Mais elle est passée complètement à côté de son chrono, bouclant les 22.1km en 7e position à plus de deux minutes de la médaillée d’or, la Néerlandaise Annemiek van Vleuten.

van Vleuten a réalisé le meilleur chrono en 30:13.49 et a littéralement écrasé la concurrence. La Suissesse Marlen Reusser repart avec la médaille d’argent grâce à un chrono de 31:09.13, à près d’une minute de la Néerlandaise. L’autre Néerlandaise Anna van der Breggen complète le podium en 31:15.12.

Le record de la nuit : Deux records du monde en aviron

La Chine s’est parée d’or dans le quatre de couple dames en aviron mercredi et a signé un nouveau record du monde aux Jeux olympiques de Tokyo. Yunxia Chen, Ling Zhang, Yang Lyu et Xiaotong Cui ont signé un temps de 06:05.13. Le précédent record était détenu par l’Allemagne en 06:06.84. La Pologne et l’Australie complètent le podium.

Les Pays-Bas ont, eux, remporté l’or sur l’épreuve du quatre de couple messieurs en aviron. Dirk Uittenbogaard, Abe Wiersma, Tone Wieten et Koen Metsemakers ont aussi amélioré le record du monde en signant un temps de 05:32.03. Le précédent record était détenu par l’Ukraine (05:32.26). La Grande-Bretagne et l’Australie ont complété le podium.

La grosse performance : Record olympique et médaille d’or pour Titmus en 200m nage libre

L’Australienne Ariarne Titmus a remporté mercredi la finale du 200 m nage libre après avoir déjà décroché l’or sur le 400 m nage libre plus tôt dans ces Jeux olympiques de Tokyo.

Titmus a également signé un nouveau record olympique en signant un temps de 01:53.50. Le précédent record était détenu par l’Américaine Allisson Schmitt (01:53.61).

L’Australienne a devancé la nageuse de Hong Kong Bernadette Haughey et la Canadienne Penny Oleksiak. L’Américaine Kathleen Ledecky a particulièrement déçu en ne finissant "que" 5e de la course.

Les autres médailles en natation : Milak, Ohashi, Ledecky et la Grande-Bretagne

Le Hongrois Kristof Milak a écrasé la finale du 200 m papillon pour décrocher à 21 ans le premier titre olympique de sa carrière, tout en battant le record olympique de Michael Phelps, mercredi à Tokyo. Champion du monde en titre et recordman du monde, Milak a nagé en 1 min 51 sec 25 pour devancer le Japonais Tomoru Honda (1:53.73) et l’Italien Federico Burdisso (1:54.45).

La Japonaise Yui Ohashi s’est offert un doublé mercredi en remportant le 200 m quatre nages, après avoir gagné dimanche le 400 m quatre nages, devant les jeunes Américaines Alex Walsh et Kate Douglass. La nageuse de Hikone, 25 ans, a bouclé la distance en 2 min 8 sec 52, devançant dans les derniers mètres Walsh (2:08.65) et Douglass (2:09.04). La reine des épreuves quatre nages, la Hongroise Katinka Hosszu, a fini 7e (2:12.38).

L’Américaine Katie Ledecky, déjà quintuple championne olympique, a surmonté mercredi matin la déception de sa cinquième place sur 200 m nage libre pour s’adjuger le premier titre du 1.500 m, qui fait son apparition aux Jeux. Archi-favorite, avec les dix meilleurs chronos de l’histoire sur cette distance, la nageuse a fait toute la course en tête pour s’imposer (15:37.34) devant sa compatriote Erica Sullivan (15:41.41) et l’Allemande Sarah Kohler (15:42.91).

La Grande-Bretagne a largement dominé le relais 4x200 m nage libre hommes devant la Russie et l’Australie, les Etats-Unis ne finissant que quatrièmes, mercredi aux Jeux olympiques de Tokyo. En 6 min 58 sec 58, les Britanniques ont établi un nouveau record d’Europe et échoué à seulement trois centièmes de seconde du record du monde pour devancer les Russes (7:01.81), sous drapeau neutre, et les Australiens (7:01.84).

L’élimination belge : Lianne Tan en badminton

3 images
Lianne Tan est éliminée des Jeux Olympiques en badminton. © Benoit Doppagne – Belga

Lianne Tan a perdu son deuxième match de poules du tournoi olympique de badminton, mercredi aux Jeux de Tokyo. A la suite de cette défaite, la badiste belge est éliminée du tournoi.

Lianne Tan, 38e mondiale, s’est inclinée en deux sets (21-11, 21-17) en 42 minutes face à l’Indonésienne Gregoria Mariska Tunjung, 23e mondiale et 14e tête de série.

Lianne Tan avait remporté mardi son premier match du groupe M face à la Birmane Thuzar Thet Htar, 65e mondiale, 2 sets à 0 (21-6, 21-8) en 28 minutes. Mais seule la première de chacun des 14 groupes se qualifie pour les huitièmes de finale à élimination directe.

Lianne Tan, 30 ans, disputait ses troisièmes Jeux. La championne de Belgique avait été éliminée en phase de poules en 2012 à Londres et quatre ans plus tard à Rio.

L’image : Les Fidji face à la Nouvelle-Zélande en finale du rugby à sept, la Grande-Bretagne éliminée

3 images
Les Fidji affronteront la Nouvelle-Zélande en finale en rugby à sept. © Ben Stansall – AFP

La Nouvelle-Zélande, lauréate du dernier circuit mondial, n’a laissé aucune chance à la Grande-Bretagne (29-7) pour atteindre la finale du tournoi olympique de rugby à sept, mercredi à Tokyo, où elle sera opposée aux Fidji, champions olympiques en titre et logiques vainqueurs de valeureux Pumas argentins (26-14).

Le rugby à sept avait été introduit au Jeux de Rio en 2016 où les Fidji avaient battu la Grande-Bretagne en finale. Les Britanniques n’auront donc pas réussi à faire aussi bien.

La dernière info belge : Gabriel de Coster se loupe en canoë-kayak K1 slalom

Gabriel de Coster a manqué sa première course de K1 slalom en canoë-kayak. Le kayakiste de 20 ans qui partait en premier a raté une porte et donc écopé d’une pénalité de 50 secondes, ce qui l'empêchait automatiquement de faire un bon chrono.

Son temps de 98.94 a été ramené à 152.94. Il a terminé dernier de la première de ses deux courses. Une course remportée par l'Italien Giovanni de Gennaro et l'Australien Lucien Delfour. Il lui reste une course pour rectifier le tir.

L'insolite : Le naufrage des Norvégiens en deux de couple

L'équilibre est parfois précaire dans les sports nautiques et le duo norvégien Kristoffer Brun et Are Weierholt Strandli aligné en deux de couple poids légers en aviron en a fait les frais. Deuxièmes de leur demi-finale, les Norvégiens ont perdu le contrôle de leur embarcation et se sont retournés.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK