JO 2020 : Une gymnaste américaine et un joueur de beach-volley tchèque positifs au Covid

Une gymnaste américaine a été diagnostiquée positive au Covid-19 dans le camp d'entraînement des Américains, et un autre membre de l'équipe a été placé à l'isolement, a annoncé lundi un responsable de la ville d'Inzai, à l'est de Tokyo.

L'identité de la sportive - remplaçante au sein de la sélection américaine dont fait partie la superstar Simone Biles - n'a pas été dévoilée mais le responsable a précisé qu'il s'agissait d'une adolescente.

Cette annonce intervient après l'annonce ce week-end de premiers cas au village olympique de Tokyo, où des milliers de sportifs et encadrants vivent en bulle.

"La sportive a été placée à l'isolement et n'affiche aucun symptôme", a expliqué Kimiya Kosaku, le responsable d'Inzai.

"Elle est arrivée au Japon le 15 juillet. Un autre membre de l'équipe a été identifié comme cas contact. Il reste également seul dans sa chambre", a-t-il ajouté.

Selon l'agence Kyodo News, le reste de l'équipe s'est d'ores et déjà installé au sein du village olympique de Tokyo lundi dans l'après-midi.

Les JO-2020, retardés d'une année en raison de la pandémie, vont officiellement débuter vendredi sous strictes conditions sanitaires pour les participants et à quasi-huis clos pour l'ensemble des épreuves. Ils doivent se terminer le 8 août.

"Nous pouvons confirmer qu'une remplaçante en gymnastique artistique a été testée positive au Covid-19", a ensuite fait savoir le Comité olympique américain, sollicité par l'AFP.

"Conformément aux réglementations locales et au protocole, elle a été transférée dans un hôtel de quarantaine", ont-il ajouté.

Un joueur tchèque de beach-volley, résident du Village olympique de Tokyo, a également été testé positif au Covid-19, a annoncé lundi le comité olympique tchèque (COV) dans un communiqué.

Ondrej Perusic a été testé positif le dimanche 18 juillet, lors des tests quotidiens effectués au sein du village, a précisé le chef de la délégation olympique tchèque Martin Doktor.

"Il n'a absolument aucun symptôme. Nous regardons tout en détail, et en particulier prêtons attention aux mesures anti-transmission au sein de l'équipe", a-t-il ajouté.

Samedi, le COV avait indiqué qu'un membre du staff avait été testé positif à son arrivée à un des aéroports de Tokyo.

Martin Doktor a également ajouté qu'ils cherchaient à obtenir le report du premier match programmé aux JO pour Perusic et son équipier David Schweiner, le 26 juillet.

"Nous essayons de voir la possibilité d'un report des matches, ou d'autres options qui pourraient permettre aux gars de débuter leur tournoi plus tard", a-t-il déclaré.

Perusic, 26 ans, s'est déclaré "excédé" par cette situation même s'il comprend les priorités sanitaires.

"A l'heure actuelle, je ne vois pas cela comme la fin du monde ou un drame", a-t-il estimé. "Je suis vacciné, et j'ai essayé de suivre les mesures de santé publique. Malheureusement, je pense que j'ai dû faire une erreur quelque part et j'ai été contaminé. C'est ma responsabilité avant tout", a-t-il souligné.

Selon le décompte officiel rendu public par les organisateurs lundi, 58 cas positifs de Covid-19 ont été décelés depuis le 1er juillet, sur près de 20.000 personnes (sportifs, encadrants, journalistes) arrivés dans le pays.

Ce week-end, les premiers cas de Covid au sein du village ont été annoncés par les organisateurs, chez un encadrant de l'équipe sud-africaine de football samedi puis deux joueurs dimanche. Ces résultats ont déjà entraîné lundi l'identification de 21 "contacts proches".

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK