JO 2014: Zubkov doit rendre ses deux médailles, selon le CIO

474569039
474569039 - © DAVID GOLDMAN - AFP

Le Comité international olympique (CIO) a annoncé jeudi que le double champion olympique russe de bobsleigh russe Alexander Zubkov, médaille d'or en bon à deux et à quatre à Sotchi, devra bien rendre ses médailles, ainsi que l'avait confirmé le Tribunal arbitral du sport (TAS), pour "violation des règles anti-dopage". Une décision contredite depuis par une cour russe, estimant que l'infraction n'avait pas été clairement prouvée, et qui autorisait par conséquent l'athlète à les conserver.

Le CIO a précisé que la décision du TAS était irrévocable, sauf en cas d'appel devant un tribunal civil suisse, désormais impossible, les délais étant dépassés. La sentence du tribunal russe est sans effet selon lui, hors du pays en tout cas. Il demandera donc dans quelques jours à l'athlète de lui restituer les médailles.

L'affaire risque par conséquent de tourner au conflit.

Zubkov, aujourd'hui âgé de 44 ans, qui était par ailleurs le porte-drapeau de la délégation russe lors de la cérémonie d'ouverture à Sotchi, a toujours nié s'être dopé, alors que les analyses des échantillons d'urine prouvaient le contraire.

Le lanceur d'alertes Grigory Rodchenkov, l'ancien patron du laboratoire de Moscou, l'avait identifié comme l'un des quinze médaillés olympiques ayant profité du système de dopage organisé par la Russie.

Le CIO l'avait disqualifié pour dopage, radié à vie et prié de rendre ses deux médailles d'or, le 24 novembre 2017.

Une décision contestéé par Zubkov, entre-temps devenu le président de la fédération russe de bobsleigh en juin 2016, après avoir pris sa retraite sportive en raison de blessures résultant d'une bagarre avec des voleurs de voitures. 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK