"Je me sens prêt", estime le shorttracker Jens Almey à la veille d'entrer en piste

Jens Almey
Jens Almey - © THIERRY ROGE - BELGA

Jens Almey défend, avec Ward Pétré, les couleurs belges en shorttrack (le patinage de vitesse sur piste courte) lors des Jeux Olympiques d'hiver. Samedi, le premier vrai jour de compétition à Pyeongchang, sera d'emblée le Jour J du duo. Ils s'aligneront dans l'épreuve du 1.500 mètres.

"On arrive au moment-clé et c'est marrant. Nous sommes maintenant sur place depuis plus d'une semaine et sommes parfaitement adaptés au décalage horaire et à la glace. J'ai hâte de concourir, je me sens prêt", a dit Almey à la veille de la compétition à Gangneung, le site olympique situé sur la côte sud-coréenne.

En prévision de ces Jeux, Almey a eu quelques difficultés à trouver la bonne forme. "Tout ne s'est pas déroulé comme prévu. La forme est restée quelque peu absente. Mais depuis que je suis ici, tout semble s'être mis en place. Hier (jeudi), j'ai effectué une de mes meilleures séances d'entraînement en course. J'ai travaillé dur et je pense que je peux me présenter au départ avec beaucoup de confiance."

La piste de la Gangneung Ice Arena est "très dure" selon Almey. "C'est un avantage pour moi qui suis un patineur plus lourd", a précisé l'athlète de 21 ans qui s'est fixé comme objectif la demi-finale. Pour cela, il doit se classer parmi les trois premiers de sa série qualificative. "C'est dans mes cordes. Mais mes 35 adversaires sont aussi ambitieux. En tant qu'un des plus jeunes patineurs ici, si j'aborde ma course de la bonne manière, je serai satisfait quel que soit le résultat."

Avec Pieter Gysel, Almey et Pétré ont à leurs côtés un coach très expérimenté. "Il a lui-même vécu trois Jeux Olympiques. Il a vu le shorttrack évoluer et partage ses connaissances avec nous. Grâce à son expérience, il peut apporter les ajustements nécessaires. C'est certainement un atout."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK