De plus en plus de pays plaident pour un report des JO, plusieurs scénarios envisagés

De plus en plus de pays plaident pour un report des JO, plusieurs scénarios envisagés
De plus en plus de pays plaident pour un report des JO, plusieurs scénarios envisagés - © PHILIP FONG - AFP

L'appel à un report des Jeux Olympiques, prévus du 24 juillet au 9 août à Tokyo, est de plus en plus fort. Les comités olympiques serbe et croate ont annoncé ce dimanche qu'ils ne trouvaient pas juste d'organiser l'événement cet été.

Et l'organisation de Tokyo 2020 semble désormais se préparer à un report des Jeux Olympiques à cause de la crise mondiale liée à la propagation de la pandémie du Covid-19. Selon l'agence de presse Reuters, qui se base sur deux sources anonymes impliquées dans les discussions, différents scénarios sont actuellement en cours d'élaboration, envisageant un report des JO et les coûts inhérents à cette décision.

"On nous a demandé de travailler à des alternatives en examinant les périodes d'un probable report et les coûts que cela implique", a déclaré une des sources à Reuters, qui a précisé que le report pourrait être d'un mois comme d'un ou deux ans. Laisser les Jeux se dérouler sous une formule allégée ou à huis clos pourrait aussi constituer une option.

Pour l'instant, le Comité International Olympique (CIO) s'en tient aux dates initiales (24 juillet - 9 août) et estime qu'il est prématuré de prendre une décision sur un éventuel report à quatre mois de l'événement.

Mais la pression extérieure s'est accentuée ces derniers jours. Selon le journal japonais Nikkei, le CIO tiendra une réunion dans le courant de la semaine prochaine.

"Le Japon a investi de nombreux moyens dans les Jeux Olympiques et ils sont donc convaincus que les Jeux doivent se dérouler. Mais cela défie le bon sens et nous ne pouvons pas rester les bras croisés. La vie des gens doit être la priorité", a déclaré Vanja Udovicic, président du comité olympique serbe.

Zlatko Matesa, son homologue croate, a ajouté qu'il était "impossible" de laisser les JO avoir lieu. "Personne ne veut que les Jeux Olympiques soient reportés mais je pense que nous nous dirigeons vers ce scénario car il semble que ce soit la seule option. Le sport est à l'arrêt partout en Europe et personne ne sera quand cela reprendra", a ajouté Zlatko Matesa, qui plaide pour un report de quelques mois.

Plus tôt, les comités olympiques espagnol et brésilien ont également plaidé pour un report, tout comme les fédérations américaines d'athlétisme et de natation. Aux Pays-Bas, la fédération cycliste veut un report des Jeux. Le NOC*NSF, le comité olympique néerlandais, a estimé samedi qu'il était trop tôt pour prendre une décision. Une nouvelle réunion est prévue ce dimanche.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK