Calgary enterre sa candidature pour les JO 2026, Stockholm à la lutte avec Milan

Image d'illustration
Image d'illustration - © JUAN MABROMATA - AFP

Le conseil municipal de Calgary, au Canada, a officiellement abandonné lundi la candidature de cette ville canadienne à l'organisation des Jeux olympiques d'hiver de 2026, prenant acte du "non" cinglant exprimé par les habitants lors d'un référendum la semaine dernière.

Lors d'un vote lundi, les 15 membres du conseil municipal ont unanimement approuvé une résolution entérinant l'abandon de la candidature de la ville.

Mardi dernier, lors d'une consultation électronique, les Calgariens avaient voté à 56,4% contre l'organisation de ces Jeux, près de 40 ans après avoir accueilli les JO-1988, sonnant le glas de cette candidature.

Ce retrait est une mauvaise nouvelle pour le Comité international olympique qui n'a plus que deux candidatures à étudier pour l'échéance 2026, Stockholm et Milan/Cortina d'Ampezzo (Italie).

Le coût du projet Calgary 2026, qui reposait sur des infrastructures sportives utilisées lors des JO-1988 et même lors des JO-2010 de Vancouver en Colombie britannique voisine, était estimé à cinq milliards de dollars canadiens (3,3 milliards d'euros), bien loin des ardoises colossales des derniers Jeux d'hiver, à Sotchi (Russie) en 2014 et Pyeongchang (Corée du Sud) en 2018.

Le conseil municipal de Calgary avait trouvé in extremis fin octobre un accord avec le gouvernement fédéral et la province de l'Alberta sur le financement de la candidature, mais les dissensions au sein du conseil municipal et cet accord de dernière minute n'avaient pas contribué à rassurer la population, inquiète par rapport à de possibles dépassements de coûts.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK