Quand un grille pain donne la victoire aux Golden State Warriors

Les Golden State Warriors ont remporté le titre en NBA après avoir écrasé tout sur leur passage, même les vainqueurs de 2016, les Cleveland Cavaliers de Lebron James

Si l'armada californienne a quasi réalisé un sans faute en playoffs (16 victoires pour une seule défaite), il se pourrait qu'un grille pain aurait pu aider l'équipe de Steve Kerr a remporté le titre. Avec l'arrivée de Kevin Durant, les Golden States Warriors avaient sans doute sur papier la meilleure équipe de toute la Ligue. En compagnie de Stephen Curry et de Klay Thompson, l'équipe californienne a empoché son 2ème titre en 3 ans. 

Au mois de mars dernier lors d'une séance d'autographes, un fan de Warriors, Ronnie Reyes demande à Klay Thompson de signer son grille pain à l'effigie du club. L'arrière, surpris, exécute la demande un peu bizarre du supporter. "Il m'a dit que c'était la première fois qu'il signait un grille-pain donc je me sens un peu spécial étant donné que je suis la première personne à en avoir un signé par Klay Thompson." déclare Ronnie Reyes. 

Tant et si bien que ce grille pain commence à faire parler de lui sur la toile. Car depuis que Klay Thompson a signé l'appareil, les Golden State n'ont perdu que deux petits matchs. Le premier à Utah après une série de quatorze rencontres sans défaite. Klay Thompson n'avait pas joué car il était blessé. Et le deuxième, trois mois après la séance d'autographes, lors de l'avant-dernière rencontre de la saison, quand Cleveland est revenu à 3-1 lors des finales.

Autant dire que l'objet est devenu culte et a donné des idées à d'autres supporters. Notamment ce fan de Toronto, qui a demandé à DeMar DeRozan de lui signer son grille pain.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

Recevoir