Qualifiés aux tirs au but pour le 2e tour de la Coupe...21 jours après avoir joué leur match

Les joueurs de l'HSV Hoek font la fête
Les joueurs de l'HSV Hoek font la fête - © ANP/Soccrates - BELGAIMAGE

L'équipe néerlandaise de Division 5 HSV Hoek est parvenue à se qualifier pour le deuxième tour de la Coupe des Pays-Bas mercredi soir au terme d'une séance de tirs-au-buts (5-6) qui a décrété l'élimination du FC Lisse. Jusque là rien d'anodin mais ce qui est unique, c'est que ces tirs-au-but ont été tirés...21 jours après la fin du temps réglementaire.

Pour comprendre les raisons de cette séance particulière, il faut revenir au 20 septembre dernier. Le FC Lisse et l'HSV Hoek marquent deux buts chacun et sont amenés à se départager aux tirs-au-but. Le FC Lisse s'impose mais quelque jours plus tard, la fédération néerlandaise invalide le résultat.

L'arbitre de la rencontre a en effet décidé de faire tirer les tirs-au-but selon la méthode expérimentale ABBA. Une méthode appliquée lors du dernier Mondial U20 et qui consiste à faire tirer le premier tir-au-but à une équipe avant que l'autre ne shoote à deux reprises. Les deux équipes tirent ainsi deux fois de suite jusqu'à ce qu'il y ait un vainqueur. (NDLR: ce système sera d'application en Coupe de la Ligue anglaise cette saison)

Cette méthode, encore expérimentale, n'est pas officiellement d'application aux Pays-Bas, c'est pourquoi la fédération a décidé de faire rejouer le match avant de se raviser et de ne faire répéter que la séance de tirs-au-but.

Obligé de refaire le déplacement de 200km, l'HSV Hoek a finalement eu gain de cause en se montrant plus habile lors de la séance- cette fois-ci classique - de tirs-au-but.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK