Croquis challenge : Mehdi Bayat et sa moumoute se caricaturent pour Viva for Life

Pour fêter la sortie de son nouveau livre "Balles et Masques", Pad’R a invité quelques grands noms du sport à s’incruster dans ses pages, à côté de ses meilleurs dessins de 2020. Jusque-là, rien d’anormal. Mais ce sont les sportifs eux-mêmes qui doivent apprendre à se dessiner. Après Jean-Michel Saive et Nafi Thiam, c'est au tour de Mehdi Bayat, le président de l'Union belge de Football, de se prêter au jeu du croquis challenge. En toute décontraction, avec humour mais aussi avec beaucoup de perfectionnisme. Une initiative en faveur de Viva for Life. 

"C'était particulièrement amusant de me retrouver face à Mehdi, un homme bien occupé avec ses différentes fonctions, et de lui passer un crayon et un papier pour lui demander de... se dessiner. Je rigolais de la situation parce que je me rendais compte que c'était quand même culotté ce que je lui demandais de faire, juste avant un rendez-vous important à l'Union belge, d'après ce que j'ai compris. J'avais conscience de capturer un moment de son temps... et d'en faire un moment totalement décalé voire surréaliste. Et Mehdi fidèle à lui-même s'est prêté au jeu, avec le sourire et un véritable entrain. Mehdi a rapidement occupé tout l'espace de la feuille et il s'est bien occupé de... sa coiffure. Sa "moumoute" comme il le glisse dans la vidéo pour faire, je pense, référence à un dessin que j'ai pu réaliser il y a quelques années sur ce sujet. Au début, j'avoue, je pensais qu'il était mal parti. Mais il a bien rattrapé le coup et finalement, on a un dessin qui lui ressemble quand même. Et on sent qu'il s'est appliqué, pour la bonne cause. En même temps qu'on dessinait, on s'est rappelé quelques dessins que j'ai pu faire des Bayat que j'ai souvent croqués, forcément. Et pas toujours de manière très tendre. Mais Mogi et Mehdi ont, me semble-t-il, l'intelligence d'avoir le recul nécessaire face à l'image que je leur renvoie d'eux au travers de mes dessins. Et ils en rient, ce qui n'est pas le cas de tout le monde."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK