Les joueurs de Veracruz, protestent contre les salaires non payés, laissent marquer Gignac sans l'attaquer

Vendredi soir, André Pierre Gignac a inscrit le second but de la rencontre opposant les Tigres contre Veracruz. Le Problème, c’est qu’il a marqué sans faire face à aucune opposition. Les joueurs de Veracruz n’ont commencé à jouer qu’après le second but.

La raison : les joueurs ne sont plus payés depuis plusieurs mois et ont décidé de rester immobiles en début de match pour protester contre les salaires impayés. Au final, l’équipe de l’ancien Marseillais s’est imposé 3 buts à 1.

A la fin du match, les joueurs de Veracruz ont dédié des applaudissements sarcastiques à leurs adversaires. "Ils savaient que nous allions rester immobiles trois minutes, c'est triste", a déploré le défenseur de Veracruz Carlos Salcido après le match, assurant qu'ils s'étaient mis d'accord pour ne pas toucher au ballon pendant ce temps.

"Ils nous ont dit qu'ils allaient s'arrêter une minute, puis trois. Je leur ai dit que nous n'allions rester immobiles qu'une minute", a rétorqué le capitaine des Tigres, l'Argentin Guido Pizarro.

Avec cette victoire, les Tigres sont 3e au classement général, alors que Veracruz est bon dernier avec seulement quatre points en 13 matchs, sans avoir engrangé une seule victoire.

 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK