Focus sur les championnats du monde de bataille de pouces

Pendant que la Pro League reprenait en Belgique et qu’Egan Bernal était "jaunifié" à Paris, l’Angleterre accueillait la compétition la plus attendue de ce week-end : les championnats du monde de bataille de pouces (aussi appelée combat de pouces, guerre de pouces ou bras de fer chinois). Une compétition féroce où les lutteurs se battent pouces et ongles et où il est interdit de bouger… d’un pouce. Un événement annuel qui se déroule exactement à Beccles dans le Royaume-Uni.

Pour rappel, le but de ce jeu, opposant deux combattants, est de parvenir à bloquer le pouce de son adversaire avec le sien. Il faut pouvoir emprisonner le doigt de son adversaire entre 3 et 5 secondes pour être déclaré vainqueur. Bref, c’est une compétition où se tourner les pouces est particulièrement éprouvant.

Chez les dames, le titre est revenu à Janet Coleman surnommée "Doigt de fée". Chez les hommes, c’est Paul Browse qui s’est imposé au terme d’une finale intense, certains spécialistes l’ont même trouvé poussive… Mais il est important de signaler que tous ces duels se sont déroulés sans le moindre... coup de pouce… !

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK