Les Suissesses brisent les rêves de Coupe du Monde des Red Flames

Les Red Flames ont partagé (1-1) face à la Suisse à Bienne, ce mardi, en demi-finale retour des barrages pour la Coupe du Monde 2019 de football féminin en France. Un résultat insuffisant pour l'équipe nationale féminine de football qui avait également partagé (2-2) à Louvain lors du match aller et qui voit donc ses espoirs de qualification au Mondial s'évanouir en raison des buts à l'extérieur. Les Suissesses affronteront les Pays-Bas début novembre (5 et 13) afin de décrocher le dernier ticket pour le Mondial.

Tenues en échec à domicile, les Red Flames d'Ives Serneels devaient s'imposer ou partager en marquant au moins trois buts pour se qualifier. L'équipe nationale féminine a été loin d'être aussi prolifique en se créant peu d'occasions devant la cage adverse.

Après un début discret mais sans courir de risques défensivement, les Flames se sont fait surprendre des suites d'un coup franc mal dégagé. Géraldine Reuteler s'est alors montrée très réactive en reprenant le ballon de volée pour le placer hors de portée de Nicky Evrard (23'). Malgré la pression belge, c'est la Suisse qui a continué à se créer les meilleures occasions en contre avec notamment Bachmann (33').

Malgré l'entrée de Davinia Vanmechele pour Maud Coutereels (40'), les Suisses ont encore eu l'occasion de tuer le match en deuxième période mais un sauvetage sur la ligne de Cayman d'abord (54') et une bonne sortie d'Evrard ensuite (76') ont permis à la Belgique de garder la tête hors de l'eau. Incisives dans le dernier quart d'heure, les Flames ont méritoirement trouvé le but égalisateur grâce à un coup de tête de Tine De Caigny sur un centre de Vanmechele (77'). Un but qui n'aura pas eu le mérite de relancer les Belges, trop précipitées dans leur dernier geste en fin de rencontre.

Au terme de cette double confrontation, c'est donc un goût amer qui reste en bouche des Flames, jamais battues mais éliminées - non sans regrets - de la course au Mondial.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK