Premier League : Harry Kane préférerait rejoindre Manchester City et Kevin De Bruyne

C’est un secret de polichinelle, Harry Kane souhaite quitter Tottenham à la fin de la saison. Selon le quotidien anglais The Times, le meilleur buteur de Premier League (à égalité avec Mohamed Salah avec 22 buts) aurait d’ailleurs une préférence pour Manchester… City.

Les Spurs ont dit adieu à la Champions League ce mercredi après avoir été défaits par Aston Villa (1-2). Septième à une journée de la fin, Tottenham ne peut plus accéder à la plus prestigieuse des compétitions européennes. Comme en témoignent les larmes de l’attaquant anglais face à ses supporters à la fin de la rencontre, Harry Kane va sans aucun doute quitter le club avec lequel il a inscrit pas moins de 220 buts.

Harry Kane : "Je veux disputer les grands matches"

Dans un entretien accordé à Gary Neville dans l’émission The Overlap, Harry Kane a déclaré ne souhaiter avoir aucun regret à la fin de sa carrière. "J’ai encore sept ou huit ans à jouer donc je ne précipite rien, je ne suis pas désespéré de faire quoi que ce soit", explique le buteur. L’Anglais avoue néanmoins vouloir disputer la Ligue des Champions, ce qui ne sera pas possible avec les Spurs : "Je veux jouer dans les plus grands matchs. Cette saison, je regarde la Ligue des champions et les équipes anglaises font un travail incroyable, ce sont les matchs dans lesquels je veux être impliqué".

Harry Kane parle évidemment de Manchester City et de Chelsea, les deux finalistes de la Champions League. Selon The Times, Kane aurait une préférence pour les Sky Blues et le champion d’Angleterre serait même prêt à débuter les négociations avec Tottenham.

Mais rien n’est gagné pour les Citizens. Le président des Spurs Daniel Levy n’a pas envie de laisser filer son buteur et ne se montrera à l’écoute que d’une énorme offre avoisinant les 170 millions d’euros. "Je dois avoir une bonne et franche conversation avec le président Daniel Levy. J'espère que nous y arriverons", a expliqué Kane. "En tant que joueurs, vous ne savez pas ce que le président pense. Je veux dire qu'il pourrait vouloir me vendre. Il pourrait se dire : 'Si je peux obtenir 100 millions pour toi, alors pourquoi pas ?'. Vous voyez ce que je veux dire ? Je ne vaudrai plus ça dans quelques années."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK