Svens Kums rejoint Anderlecht : "C'est par nostalgie que je reviens ici"

Sven Kums
Sven Kums - © Twitter@rscanderlecht

Anderlecht a donc trouvé le successeur de Youri Tielemans. Il s'agit de Sven Kums. L'ex-médian de La Gantoise et d'Udinese est présenté ce vendredi à 15h30.

Le Soulier d'Or 2015 n'avait pas caché son envie de rejoindre le Sporting d'Anderlecht où il a évolué chez les jeunes.

"C'est un peu par nostalgie que je reviens. J'ai joué 12 ans ici, j'ai été ramasseur de balles, j'habite à cinq minutes du stade" a déclaré à la RTBF le milieu de terrain qui a signé un contrat de cinq ans.

"J'ai autrefois connu des moments fantastiques dans ce club où j'ai surtout énormément appris. Mais en même temps je n'étais pas assez mûr pour espérer m'y imposer. Je n'étais pas encore, loin s'en faut, le joueur que je suis aujourd'hui devenu. Rien qu'au plan physique, déjà, mais pas seulement. En plus de cela il y avait une très forte concurrence qui me barrait le chemin de l'équipe première. Zetterberg, Baseggio et plus tard Biglia, cela vous dit quelque chose ? Je n'avais pas d'autre solution que de m'éloigner du Sporting. Cela dit je n'ai aucun regret. Même si c'est un peu par nostalgie que j'ai décidé de revenir. Il y avait d'autres clubs intéressés mais je savais ce que je voulais. J'habite tout près et je me vois bien finir ma carrière ici. Pour moi la boucle est bouclée mais en football, on ne sait jamais ce qui va se passer demain, et encore moins après-demain..."

Formé à Anderlecht, Kums n'avait pas réussi à s'imposer chez les Mauve et Blanc au début de sa carrière. Après une saison au Lierse, en 2006/2007, il a rejoint en janvier 2008 Courtrai où il est resté trois ans et demi. Après un passage aux Pays-Bas, à Heerenveen, (2011-2013), il est revenu en Belgique, à Zulte Waregem (2013/2014). Une saison plus tard, il était transféré à La Gantoise. Avec les Gantois, Kums a décroché le titre de champion de Belgique en 2015 ainsi que le Soulier d'Or quelques mois plus tard.

Au terme de la saison 2015/2016, il a été transféré à Watford, qui l'a aussitôt prêté à l'Udinese. Titulaire en début de saison, Kums est sorti du onze de base en janvier. Il a totalisé 29 rencontres en Serie A.

"C'est vrai que j'attendais plus de mon aventure italienne. A ma décharge le système de jeu de l'Udinese ne me convenait pas du tout. Je n'étais en outre pas aligné à ma meilleure place. Mais tout cela m'a aussi permis de progresser. Il ne faut pas voir que le négatif. J'ai un peu suivi Watford dont le jeu n'est pas non plus ma tasse de thé. Pour m'exprimer pleinement je dois évoluer au sein d'une équipe dominante et attractive" a-t-il poursuivi.

A un an de la Coupe du Monde, Sven Kums espère convaincre Roberto Martinez qu'il peut entrer en ligne de compte. Il aura l'occasion de disputer la Ligue des Champions avec les Mauves.

"Ça ne va pas être évident de succéder à Tielemans. C'est un très bon joueur donc espérons que je puisse le remplacer le mieux possibleIl est Diable Rouge, comme Dendoncker, et j'en ai déduit qu'il ne faut pas forcément jouer à l'étranger pour se faire remarquer par Roberto Martinez. J'espère que la Ligue des Champions me vaudra également ce privilège. Je sais d'ailleurs déjà que le sélectionneur national a jugé mon choix très judicieux" a conclu Kums.

Van Holsbeek: "Kums va marquer notre équipe de son emprunte"

Assis aux côtés de Kums lors de la présentation officielle de sa nouvelle recrue, le manager d'Anderlecht, Herman Van Holsbeeck, s'est réjoui du retour au bercail de l'ancien anderlechtois. "Il y a des transferts qui font plus plaisir que d'autres", a-t-il lancé.

"Je me rappelle lorsque Sven a quitté le Sporting pour rejoindre le Lierse. A ce moment là, les jeunes joueurs ne recevaient pas suffisamment leur chance en équipe première. Mais j'avais déjà une affinité particulière pour lui car il avait une excellente mentalité".

Van Holsbeeck n'a pas raté une miette de la carrière de sa nouvelle recrue. "J'ai tout suivi. Après le Lierse, il a rejoint Courtrai, Heerenveen, Zulte Waregem, La Gantoise et Udinese. En football, il y a rarement des sentiments, mais Sven a directement dit à notre président qu'il voulait revenir à Anderlecht", a poursuivi Van Holsbeeck. "Nous sommes fiers que Sven ait signé un contrat de cinq ans. Je suis convaincu que c'est un choix judicieux et qu'il marquera notre équipe de son empreinte".

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK