Le point sur les Diables rouges concernés par ce mercato hivernal

Yannick Carrasco, Eden Hazard, Michy Batshuayi, Leander Dendoncker, Marouane Fellaini, Kevin Mirallas
3 images
Yannick Carrasco, Eden Hazard, Michy Batshuayi, Leander Dendoncker, Marouane Fellaini, Kevin Mirallas - © AFP

Depuis ce 1er janvier, le mercato hivernal est donc officiellement lancé dans la plupart des grands championnats. Plusieurs Diables rouges devraient être concernés de près par celui-ci. 

A ce jour, il n'y a toutefois qu'un international belge qui a changé de crèmerie. Laurent Ciman a ainsi quitté (contraint et forcé) l'Impact Montréal pour le Los Angeles FC, nouveau club en MLS. 

Dans les prochains jours, cela devrait également bouger pour plusieurs Diables rouges, surtout à quelques mois du Mondial. On fait le point. 

Batshuayi, Fellaini, Mirallas et Carrasco sur la liste des départs

Comme lors de chaque mercato, Michy Batshuayi est annoncé sur le départ à Chelsea, sous la forme d'un prêt. Il n’a laissé que de bons souvenirs en Ligue 1 où il a brillé à Marseille. Son nom circule depuis plusieurs semaines à Monaco. Mais n’a-t-il pas un profil comparable à celui de l’indéboulonnable Radamel Falcao ? Le Diable rouge a besoin de temps de jeu pour être certain d'accompagner les Diables au Mondial et doit donc être assuré d’une place dans le onze de base. Le club monégasque peut-il réellement lui promettre cela ? 

Marouane Fellaini sera en fin de contrat en juin prochain à Manchester United et les négociations pour une prolongation n'ont (encore ?) rien donné. Un transfert en Turquie (Besiktas) et en Chine ont été évoqués. On a même parlé d'un intérêt du PSG où il pourrait remplacé un Thiago Motta, régulièrement blessé et en fin de carrière. Le dernier match de Big Mo avec les Mancuniens remonte déjà au ... 25 novembre dernier. 

Kevin Mirallas n'a clairement plus d'avenir à Everton où Sam Allerdyce ne compte pas sur lui. Kevin Mirallas (30 ans) est sous contrat jusqu'en 2020 avec les Toffees. La question est désormais de savoir si Everton va accepter de le prêter ou de le vendre définitivement. Le Diable rouge peut compter sur l'intérêt du club grec de l'Olympiacos, où il fut sacré meilleur buteur en 2012, mais aussi et surtout de la formation turque de Galatasaray qui semble mieux armée financièrement. 

Yannick Carrasco est, lui, dans une situation plutôt inconfortable. L'ailier n'a pris part qu'à 12 matchs de championnat sur 17  avec l'Atlético Madrid (il en a loupé 3 sur blessures). Mais au-delà du nombre, c'est surtout son temps de jeu qui diminue de plus en plus. Il ne semble plus bénéficier du soutien de son entraîneur, Diego Simeone. Certains médias espagnols affirment même qu'il serait sur la liste des départs. L'arrivée de Vitolo constituerait un argument supplémentaire poussant le Belge vers la sortie. Carrasco, un des éléments clés dans le dispositif de Roberto Martinez chez les Diables, ne devrait pas manquer de solutions en cas de départ. Son nom a ainsi circulé à Arsenal ou encore au Bayern de Münich.

Des opportunités possibles pour d'autres Diables ? 

Proche de Monaco l'été dernier, Leander Dendoncker sera, une fois encore, sollicité durant ce mercato. Anderlecht va-t-il le laisser partir ou pas ? Le médian belge n'a plus le même rayonnement chez les Mauves où il semble s'ennuyer. si une belle offre arrive sur la table du RSCA, il se pourrait bien qu'elle soit acceptée. 

Et puis, il y a les cas de joueurs qui devraient rester dans leur club, à moins que ... 

On pense évidemment à Thomas Meunier que Manchester United tient à l'oeil. Il a affirmé qu'il ne quitterait pas le PSG en janvier mais en football, la vérité d'un jour n'est pas forcément celle du lendemain. 

On songe aussi aux Blues, Eden Hazard et Thibaut Courtois qui n'ont pas prolongé leur contrat à Chelsea. Nombreux sont les observateurs qui les voient rejoindre le Real Madrid. "Eden a refusé une prolongation de contrat pour pouvoir, le cas échéant, donner suite à l'intérêt du Real Madrid où il se verrait bien", a d'ailleurs déclaré son papa Thierry Hazard au journal Le Soir. "Mais, à l'heure où je vous parle il n'y a aucun contact", s'est-il empressé de préciser. Alors, un transfert dès cet hiver ? Cela semble peu probable. Tout porte à croire que, si mouvement il doit y avoir, celui-ci aura lieu l'été prochain. 

Enfin, la situation de Thomas Vermaelen au Barça a évolué par rapport au début de saison et un départ n'est plus à l'ordre du jour. Il a profité de la blessure du Français Umtiti pour s'imposer dans l'axe de la défense blaugrana. Il fut notamment impérial lors du dernier clasico remporté par les Barcelonais. Il a déclaré qu'il n'était pas question pour lui de quitter le leader de la Liga en janvier.

Pour info, ce mercato se termine le 31 janvier en Allemagne (à 18h), en Turquie (à 21h59), en Italie (à 23h), en Angleterre, en Espagne, en Grèce et en France (à 23h59). Au Portugal, il s'achèvera le 2 février (à 00h59) et le 15 février en ... Suisse (à 23h59).

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK