Après Georginio Wijnaldum, Memphis Depay prêt à snober le Barça ?

Décidément, le FC Barcelone ne semble plus être le club au sein duquel rêve d’évoluer tout footballeur. Après le volte-face inattendu de Georginio Wijnaldum, qui a finalement signé au Paris Saint-Germain et non au Barça, c’est au tour de Memphis Depay de tourner le dos aux Blaugrana.

Le Néerlandais l’a annoncé en mai dernier : après 3 saisons et demie passées sous les couleurs de l’Olympique lyonnais, avec lequel il a inscrit 76 buts et délivré 55 passes en 178 rencontres, Memphis quittera les Gones gratuitement cet été pour rejoindre un club du gratin européen "ayant déjà marqué son intérêt" par le passé.

Intéressé par le Néerlandais depuis le mercato hivernal, le FC Barcelone s’est repositionné avec insistance ces dernières semaines afin d’acquérir le Lyonnais. Attaquant rapide, efficace, Néerlandais comme le coach du Barça Ronald Koeman et évidemment gratuit, Depay a tout pour plaire aux Catalans, surtout quand on connaît les problèmes financiers du club.

Tout semble donc être sur la bonne voie, d’autant plus que Depay n’a jamais caché son envie de rejoindre le Barça. Les médias espagnols sont clairs : Memphis va signer au FC Barcelone durant les prochains jours.

C’est oui ou bien c’est non ?

Mais… car il y a toujours un « mais », Memphis Depay, visiblement proche de Wijnaldum, son coéquipier en sélection, aurait décidé de retourner sa veste. Une veste qui pourrait bien être lignée avec des bandes noires et blanches.

En effet, selon le média catalan Mundo Deportivo, qui suit de très près le FC Barcelone, Depay aurait reçu une offre beaucoup plus alléchante de la part de la Juventus de Turin. Si à la base, l’attaquant des Oranjes était prêt à faire des efforts financiers pour le Barça, il semblerait que le salaire offert par les Bianconeri (3 millions d’euros de plus que les Catalans) aurait fait tourner la tête du joueur.

Le Barça, qui n’a pas les moyens financiers pour rivaliser avec la Juventus, aurait proposé un an de plus à Depay en guise de contre-offre. Pas sûr que cela soit suffisant pour convaincre le capitaine néerlandais… Affaire à suivre.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK