Thibaut Courtois prévient : "On ne va pas battre le Danemark 4-0 facilement"

Belgique - Danemark, mercredi soir (20H45) à Louvain, c’est la sixième et dernière rencontre qualificative des Diables Rouges pour les demi-finales de Nations League.

>> LIRE AUSSIIl y a 10 ans, la machine à buts Romelu Lukaku se mettait en marche chez les Diables Rouges

"Le Danemark, c’est un adversaire assez fort dont on doit se méfier. Il faut bien débuter, jouer pour remporter les trois unités et montrer sur le terrain que ce match est une finale. Les Danois ont de nombreuses qualités avec le ballon. Christian Eriksen a un bon passing et une bonne frappe, il sait trouver Martin Braithwaite et Yussuf Poulsen, deux attaquants qui aiment courir dans la profondeur. C’est une bonne équipe, ils possèdent aussi une bonne défense et un très bon gardien, Kasper Schmeichel. On connait leurs forces et leurs faiblesses. S’ils gagnent, ils vont se qualifier. Il faut afficher de l’intensité de la première à la dernière minute, être prudent et concentré : on ne va pas gagner ce match 4-0 facilement. Une déception comme contre la Suisse il y a deux ans ? On s’était un peu relâché ce jour-là, c’est vrai. On a appris de ce match, on est prêt pour demain", a indiqué Thibaut Courtois.

>> LIRE AUSSIRoberto Martinez : "2021 sera une année fabuleuse pour Eden Hazard"

Le gardien a indiqué qu’il n'était pas prévu qu’Eden Hazard quitte l’Espagne afin de rejoindre les Belges pour cette rencontre. "C’est dommage qu’il rate ce match, mais on a assez de qualités pour gagner sans lui. Le groupe a plus d’expérience, on sait quoi améliorer. On a une des meilleures équipes au monde. On sait jouer un résultat, on l’a prouvé contre Angleterre", a poursuivi notre portier national.

Un Courtois un peu surpris par la comparaison entre France-Belgique (demi-finale du Mondial 2018) et Belgique-Angleterre. "Je ne vois pas trop pourquoi on compare les deux. Ce n’était pas la même compétition. Nous avons bien défendu contre les Anglais, on était un bloc. Jouer avec les Diables Rouges, c’est toujours une motivation. Le calendrier est chargé, mais le coach a rappelé un gros groupe en conséquence, notamment pour l’amical pour la Suisse. On espère se qualifier pour le Final Four au terme de cette partie contre les Danois."

Newsletter Diables Rouges

Recevez régulièrement des nouvelles de nos Diables Rouges !

OK