Batshuayi offre la victoire aux Diables face à l'Islande et conforte la 1ère place avant la Suisse

Les Diables Rouges l’ont emporté face à l’Islande, 2-0 pour la centième d’Axel Witsel. Dans un match dominé totalement par les Belges, leurs adversaires du jour ont tenu le coup en défense pendant un peu plus d’une heure de jeu. Ils ont fini par craquer sur une action limpide de la Belgique bien conclue par Michy Batshuayi (65 ème). Qui y est allé de son doublé, très opportuniste dans le rectangle.

La Belgique prend seule la tête du groupe deux de cette Ligue des Nations avec 9 points en trois rencontres. La Suisse est deuxième avec six points, l’Islande n’a pas la moindre unité. Les Belges se rendront en Suisse dimanche, un seul point leur suffira à se qualifier pour le "final four". 

Roberto Martinez devait composer avec beaucoup de blessures pour affronter l’Islande… Mais pas vraiment de surprise dans le onze titulaire. Courtois tient sa place dans les buts. Alderweireld, Kompany et Boyata forment la dernière barrière défensive. Dans l’entre jeu, le centenaire Witsel est accompagné de Meunier, Tielemans et de Thorgan Hazard. Ce dernier évoluera aux côtés de son frère Eden sur le flanc gauche, Mertens prend place à droite, Batshuayi obtient sa chance en pointe.

Les Diables prennent très logiquement le match à leur compte dès les premières secondes. A la dixième minute Eden Hazard accélère dans son couloir gauche mais il est un tout petit peu trop court pour tenter un centre, Arnason dévie en coup de coin. Le deuxième de la rencontre.

Juste après, Batshuayi passe encore un peu plus près de l’ouverture du score. Ça combine très bien dans la surface, Witsel écarte sur la droite pour Mertens qui centre pour Michy. Sa frappe n’est pas cadrée. Les Diables sont maîtres du jeu alors que le brouillard commence à tomber sur le stade.

Peu après le quart d’heure de jeu, les Islandais parviennent à se rendre dans la surface belge pour la première fois depuis de longues minutes, sans concrétiser.

Mais les Diables continuent sur le même rythme, avec une phase limpide. Ils se procurent la meilleure occasion du match grâce à un tir de Batshuayi, encore lui. Il échoue sur le poteau extérieur islandais.

Les Diables continuent à jouer très haut, ils remportent presque tous les duels. Alors qu’offensivement, Eden Hazard et Michy Batshuayi sont dans tous les bons coups. Mais ils font face à un véritable mur.

Les occasions sont uniquement en faveur des Belges. Les supporters islandais tentent de redonner quelques couleurs aux leurs dans tout ce brouillard au Stade Roi Baudoin avec leur traditionnel " clapping ".

Peu avant la mi-temps, les Diables manquent cependant de se faire surprendre à la suite d’une hésitation de Vincent Kompany. Mais Sigurdsson est en position de hors-jeu.

Dès le retour des vestiaires Eden Hazard force l’arrêt de Halldorsson.

Skulason répond à cette occasion avec une frappe lointaine qui passe largement au-dessus du but de Courtois.  

Un coup-franc de Dries Mertens termine sur le poteau à la 63ème minute de jeu. Le joueur de Naples est plutôt en forme, il tente pas mal de choses depuis l’entame de la partie.

A la 65ème minute, Eden Hazard se mue une nouvelle fois en déclencheur. Il envoie une passe millimétrée à Thomas Meunier qui n’a plus qu’à centrer. Il le fait parfaitement, Batshuayi conclut en "renard des surfaces". 1-0, le compteur se débloque enfin dans cette rencontre.

A un quart d’heure du terme, Eden Hazard et Dries Mertens cèdent leur place à Hans Vanaken et Adnan Januzaj. Le sélectionneur national les préserve en vue de la rencontre face à la Suisse dimanche.

La première véritable intervention de Thibaut Courtois survient à la 78ème minute sur un tir à ras de terre. Un arrêt nécessaire puisque la frappe prenait la bonne direction.

Batshuayi double ensuite le score sur une nouvelle action rondement menée. Vanaken envoie un boulet de canon que Halldorson ne parvient pas à capter. Batshuayi est à nouveau opportuniste et double la mise. Le score n'évoluera plus. Les Diables confortent leur première place dans le groupe deux devant la Suisse avant de l'affronter dimanche. Un point suffira aux Belges pour se qualifier. 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK