50e pour Roberto Martinez chez les Diables, qui est "optimiste" quant à la présence de Lukaku, Hazard toujours absent

50e pour Roberto Martinez chez les Diables, qui est "optimiste" quant à la présence de Lukaku, même s'il y a "toujours un doute"
50e pour Roberto Martinez chez les Diables, qui est "optimiste" quant à la présence de Lukaku, même s'il y a "toujours un doute" - © VIRGINIE LEFOUR - BELGA

A la veille d’affronter l’Angleterre en Ligue des Nations, c’est un Roberto Martinez optimiste qui s’est présenté en conférence de presse. Optimiste, car le sélectionneur espère compter sur la présence de Romelu Lukaku dimanche contre l’Angleterre. "Je suis optimiste, mais il y a toujours un doute", a confié le sélectionneur en visioconférence avec la presse, samedi. Un atout supplémentaire qui ferait du bien au sélectionneur, tant Gareth Southgate craint le buteur.

Romelu s’est blessé aux adducteurs avec l’Inter Milan fin octobre. Jeudi et vendredi, il s’est entraîné individuellement à Tubize. "Dans le football international, tu tires des avantages à travailler de manière individuelle", a expliqué Martinez. "Ce n’est pas une période de quantité, c’est une période de qualité. Nous sommes très heureux de la session qu’il a eue hier. Tout était sous contrôle. Il y a encore participé à une autre session aujourd’hui et je suis optimiste. Mais bon, il y a toujours un doute car il a besoin de rejoindre le groupe, mais je suis très heureux de sa séance d’hier. Je dirais que tous les joueurs semblent disponibles pour le match. Seuls Jérémy Doku, Leander Dendoncker et Dedryck Boyata seront testés aujourd’hui pour voir s’ils sont à 100 pour-cent pour le match et si pas, ils seront disponibles pour mercredi."

Ce dimanche, les Diables Rouges vont tenter de prendre leur revanche en affrontant l’Angleterre avant d’affronter le Danemark trois jours plus tard. L’Angleterre terminera sa campagne par la réception de l’Islande mercredi. Actuellement, les Diables Rouges sont en tête du groupe avec 9 points. Danois et Anglais suivent avec 7. L’Islande est bloquée à 0.

La phase finale de la compétition se déroulera du 6 au 10 octobre 2021. En principe, le vainqueur du groupe 1 accueillera le tournoi, l’Italie, les Pays-Bas et la Pologne ayant déclaré leur intérêt pour son organisation.

Conserver cette fois un bon niveau pendant 90 minutes

Si lors de la défaite à Wembley les Diables n'avaient pas été à la hauteur pendant tout le match, Roberto Martinez a tenu à remettre les choses au point. Et pour espérer battre l'Angleterre ce dimanche, le Belgique devra jouer toute la rencontre au niveau des 45 premières minutes du match aller. Roberto Martinez, qui atteindra le cap des 50 matches comme sélectionneur de la Belgique, l'a expliqué : "C'était un match serré. Nous avions le match sous contrôle en première période. Nous l'avons laissé nous échapper en seconde période. Les deuxièmes 45 minutes sont quelque chose que nous pouvons améliorer. En première mi-temps, nous étions très contents de ce que nous avions réalisé. Demain, nous avons l'opportunité de jouer à domicile. Nous devons essayer d'étendre ces 45 minutes à 90 minutes. En deuxième mi-temps, nous ne contrôlions pas assez les deux rectangles, que ce soit en défense ou devant le but. C'est quelque chose que nous voulons clairement améliorer demain."

Une 50e sous le signe de la victoire?

La petite information insolite de la soirée, c’est que Roberto Martinez a débuté son aventure chez les Diables Rouges contre l’Espagne, son pays natal, et dirigera son 50e match contre l’Angleterre, le pays où il a débuté sa carrière d’entraîneur.

"C’est une belle manière de regarder, mais je ne le regarde pas comme ça. Je suis né en Espagne, je suis devenu entraîneur en Angleterre. Ce sont deux pays spéciaux pour moi. Cinquante matches, c’est un bon jalon dans le football international. En club, tu l’atteins en une seule saison. En football international, c’est une belle période, avec les qualifications et un grand tournoi. C’est un moment de grande satisfaction, pas seulement pour moi mais aussi pour tous ceux qui ont fait partie des Diables Rouges ces quatre dernières années. Je suis très satisfait de la manière dont nous avons maintenu les Diables Rouges à la première place au classement FIFA depuis deux ans. Je veux remercier tous les joueurs qui ont été impliqués et chaque membre du staff. Cette équipe autour de l’équipe qui a créé un environnement de très très haut niveau."

Eden Hazard n'est toujours pas disponible pour l'équipe nationale

Testé positif au coronavirus le 7 novembre dernier, Eden Hazard n'est toujours pas disponible pour l'équipe nationale. C'est ce qu'a confirmé samedi le sélectionneur des Diables Rouges Roberto Martinez, lors d'une conférence de presse virtuelle.

"Nous travaillons avec le staff médical du Real Madrid et en ce moment il n'est toujours pas disponible pour voyager, il est toujours positif. Il ne sera pas disponible pour le match de dimanche", a indiqué Martinez, sans s'exprimer par rapport au match suivant des Diables Rouges, mercredi contre le Danemark.

"C'est dommage qu'Eden ne soit pas là", a déclaré Kevin De Bruyne. "Il a eu une année difficile avec les blessures. Il revenait bien, de la bonne manière, et maintenant il a le virus. C'est dommage pour lui. D'un autre côté, nous devons faire avec. Quelqu'un prendra sa place et fera son travail. J'espère qu'Eden reviendra rapidement, sera en bonne santé et fera ce qu'il aime faire."

Newsletter Diables Rouges

Recevez régulièrement des nouvelles de nos Diables Rouges !

OK