Nations League : L'Italie et les Pays-Bas se neutralisent, le Portugal ne fait qu'une bouchée d'une faible Suède

Nations League : L'Italie et les Pays-Bas se neutralisent, le Portugal ne fait qu'une bouchée d'une faible Suède
Nations League : L'Italie et les Pays-Bas se neutralisent, le Portugal ne fait qu'une bouchée d'une faible Suède - © Tous droits réservés

Si tous les regards belges étaient évidemment braqués sur le match des Diables en Islande, d’autres grosses cylindrées européennes étaient sur le pont ce mercredi soir. La France, notamment, qui a souffert mais a finalement assuré l’essentiel en s’imposant en terres croates (1-2). Ou l’Angleterre, dans le même groupe que les Belges, qui a mordu la poussière au Danemark (0-1).

Parmi les autres résultats notables de la soirée, on soulignera le partage entre l’Italie et les Pays-Bas (1-1). Les Italiens avaient été mis sur du velours grâce à un but de Lorenzo Pellegrini en début de match mais le nouveau transfuge mancunien, Donny van de Beek, a égalisé dans la foulée. Malgré plusieurs incartades chaudes, les filets n’ont plus tremblé par la suite, les deux équipes devant se contenter de ce point. Un partage qui ne fait finalement les affaires… de personne. Les deux équipes piétinent en effet et restent à la merci d’une surprenante équipe polonaise qui s’isole en tête de classement. Avec 7 points sur 12, les troupes de Lewandowski caracolent en tête devant l’Italie et ses trois partages en quatre matches (6 points) et les Pays-Bas (5e). La Bosnie, sèchement battue par la Pologne et un Lewandowski en feu ce soir,  (3-0) ferme la marche avec 2 petits points.

Autre confrontation prestigieuse (sur papier) ce mercredi soir, celle entre le Portugal et la Suède. Malheureusement pour les Scandinaves, ils n’ont jamais vu le jour, étant très vite emportés par la furia portugaise. Malgré l’absence de Cristiano Ronaldo, touché par le Covid, les Lusitaniens ont déroulé leur football et planté trois banderilles par l’entremise de Bernardo Silva (21') et de Diogo Jota, particulièrement en jambes et auteur d’un doublé (44', 72'). Un plantureux succès qui permet aux Portugais de suivre le rythme de la France et de rester dans le sillage immédiat des Bleus (dix points chacun). Pour la Suède, cette Nations League s’apparente à un véritable calvaire : 4 défaites en 4 matches, 0 point et 1 seul petit but inscrit.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK