Le Portugal inaugure le palmarès de la Ligue des nations

Le Portugal a remporté la première Ligue des nations de l'histoire. En finale du Final Four, la Selecçao a battu les Pays-Bas. Un seul but, celui de Gonçalo Guedes a suffi à faire chavirer à l'Estadio do Dragao de Porto de bonheur (1-0).

Trois ans après l'Euro 2016, CR7 et sa bande ajoutent une nouvelle ligne à leur palmarès.

Dans l'ombre de sa star Cristiano Ronaldo, la "Selecçao" aime les héros inattendus: trois ans après l'improbable but d'Eder en finale contre la France (1-0 a.p.), c'est cette fois l'inconstant Guedes qui, d'un tir puissant mal détourné par le gardien (60e), a guidé le Portugal vers un sacre en forme de confirmation.

De quoi valider la mainmise portugaise sur le football européen, à un an de l'Euro-2020 dans douze villes du continent. De quoi aussi faire un sort au traumatisme de la finale à domicile perdue contre la Grèce (1-0) il y a quinze ans à l'Euro-2004.

Ce trophée inédit est certes honorifique, loin du prestige d'un Euro ou d'une Coupe du monde. Mais il complète joliment la collection de Ronaldo, qui a signé une finale toute en abnégation après son triplé en demies contre la Suisse (3-1) et peut-être marqué des points en vue du Ballon d'Or en fin d'année.

Surtout, cette Ligue des nations est la preuve tangible que la nouvelle génération du Portugal a des arguments pour défendre sa couronne l'an prochain à l'Euro: l'équipe du sélectionneur Fernando Santos a étouffé avec maîtrise la jeune garde néerlandaise et son virevoltant jeu de passes, qu'on espère revoir plus à maturité dans un an.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK