Les Diables débutent leur Nations League par une victoire 0-3 en Islande, et redeviennent N°1 mondial

En s'imposant facilement 0-3 en Islande, la Belgique a réussi ses débuts en Nations League et a rejoint la Suisse à la première place du Groupe 2 de la Ligue A de cette toute nouvelle compétition.

Grâce à cette nouvelle victoire à l'extérieur (ils l'avaient emporté 0-4 en Ecosse vendredi dernier), les Diables Rouges sont désormais assurés de chiper à la France la première place du classement FIFA qui sera divulgué le 20 septembre prochain.

Eden Hazard a inscrit, sur penalty, le premier but de la rencontre peu avant la demi-heure de jeu (29' 0-1). Romelu Lukaku a doublé la mise deux minutes plus tard pour placer les Diables Rouges sur du velours (31' 0-2). L'attaquant de Manchester United a donné au score son allure définitive en fin de match (81' 0-3).

Les Diables Rouges accueilleront les Suisses le 12 octobre prochain lors du premier match "au sommet" du Groupe 2 de la Ligue A qui, pour rappel, ne compte que trois équipes.

Le résumé de la rencontre

Très heureux de la mise en place de cette Nations League, Roberto Martinez ne compte pas prendre cette nouvelle compétition à la légère. Le coach espagnol veut que ses joueurs poursuivent sur leur lancée du Mondial et n'effectue pas de revue d'effectif. Du coup, on a droit à ce qui ressemble à une équipe-type en l'absence de Kevin De Bruyne et de Marouane Fellaini, blessés.

Par rapport au match de vendredi soir remporté 0-4 en Ecosse, Toby Alderweireld, Thomas Meunier et Axel Witsel récupèrent leur place au détriment de Dedryck BoyataTimothy Castagne et Mousa Dembélé. Yannick Carrasco est lui préféré à Thorgan Hazard ou encore Nacer Chadli sur le flanc gauche.

Mis sous pression par les Islandais lors des premières minutes de la rencontre, les Diables Rouges redressent progressivement la situation grâce notamment à un pressing effectué très haut dans le jeu et à des combinaisons rapides dans de petits espaces.

Le premier but de la rencontre tombe à la 29ème minute de jeu : accroché dans le grand rectangle, Romelu Lukaku obtient un penalty logique qu'Eden Hazard se charge de convertir tranquillement : les Belges mènent 0-1 grâce à leur... premier tir cadré.

Le festival des hommes de Roberto Martinez se poursuit deux minutes plus tard : sur coup de coin, Vincent Kompany teste les réflexes du portier islandais Hannes Halldorsson, Romelu Lukaku récupère le ballon et le propulse au fond des filets à bout portant (31' 0-2).

Peu dangereux malgré les quelques approximations de la défense belge (pas le moindre tir cadré), les locaux rentrent donc aux vestiaires avec un retard de deux buts à la pause.

Les Diables Rouges tout en contrôle après la pause

Les Islandais reprennent le jeu avec de meilleurs intentions et testent une première fois la qualité des gants de Thibaut Courtois, mais le portier du Real Madrid repousse le danger sans forcer son talent (54').

Les Diables contrôlent la rencontre et passent tout près du 0-3 peu après l'heure de jeu : isolé par Romelu Lukaku, Thomas Meunier tente sa chance, mais son envoi est repoussé par le poteau (63').

Roberto Martinez effectue son premier remplacement à la 70ème minute : Nacer Chadli, de retour de blessure, prend la place de Yannick Carrasco. Dix minutes plus tard, c'est au tour de Mousa Dembélé de monter au jeu, que Youri Tielemans quitte.

Dans la foulée, un bon centre venu de la droite de Dries Mertens, peu en réussite jusque là, est astucieusement dévié par Romelu Lukaku, qui s'offre un deuxième but tout en finesse (81' 0-3). Il s'agit du seizième but de l'attaquant de Manchester United lors de ses quinze dernière apparitions sous la vareuse belge !

A la 89ème minute, Eden Hazard, auteur une nouvelle fois d'un match plein, cède sa place à son frère Thorgan. Le score n'évoluera plus : les Diables Rouges s'imposent facilement 0-3 en Islande et se retrouveront avec le sourire lors de leur prochain regroupement, d'ici un mois.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK