Un nouveau doublé de Lukaku permet aux Diables de battre la Suisse

Les Diables Rouges n'ont pas failli à leur réputation et ont battu la Suisse (2-1) ce vendredi soir lors de leur première sortie au Stade Roi Baudouin depuis leur épopée russe.

La Belgique, qui avait battu l'Islande 0-3 le 11 septembre dernier lors de son entrée en lice dans la flambant neuve Nations League,  s'empare seule de la tête du Groupe 2 de la Ligue A qui, pour rappel, ne compte que trois équipes.

Romelu Lukaku a inscrit le premier but de la rencontre peu avant l'heure de jeu (58' 1-0). Mario Gavranovic a pensé offrir le point du partage à la Nati à un quart d'heure du terme (75' 1-1), mais Romelu Lukaku, encore lui, a permis à la Belgique de l'emporter grâce à son 45ème but sous la vareuse des Diables Rouges (84' 2-1).

Le résumé de la rencontre : Un onze de départ attendu

En l'absence de Kevin de Bruyne ou encore de Jan Vertonghen, Roberto Martinez aligne son équipe-type, avec Thomas Vermaelen aux côtés de Vincent Kompany et de Toby Alderweireld en défense, et Youri Tielemans associé à Axel Witsel dans le milieu de terrain.

Après trois minutes de jeu, le médian de Monaco est d'ailleurs le premier à se créer une occasion, mais sa frappe puissante n'est pas cadrée.

Sept minutes plus tard, un excellent centre en un temps de Thomas Meunier trouve le crâne de Yannick Carrasco, dont la reprise n'est, là non plus, pas cadrée.

On retrouvera Youri Tielemans en action à la vingtième minute : isolé par Eden Hazard, virevoltant comme à son habitude, le jeune milieu de terrain arme une nouvelle frappe, qui ne passe pas loin du cadre de Yann Sommer.

Les occasions belges se multiplient, alors que les Suisses, eux, se montrent dangereux en contre-attaque, notamment grâce à Xherdan Shaqiri.

A la 45ème minute de jeu, ce sont pourtant les Diables Rouges qui s'illustrent en contre-attaque : Thomas Meunier récupère le ballon et combine avec Axel Witsel, les Belges remontent le ballon et permettent à Dries Mertens de tenter sa chance à l'entrée du grand rectangle, mais son tir n'inquiète pas Yann Sommer. Les deux équipes rentrent aux vestiaires sur le score de 0-0.

Thomas Vermaelen se blesse à nouveau

La Belgique débute la seconde période avec de très bonnes intentions, et à la 53ème, Dries Mertens, parfaitement servi par Eden Hazard, reçoit une belle occasion de placer les leaders du classement FIFA aux commandes, sans succès.

Dans la foulée, un centre tendu de Steven Zuber offre une balle de but à Xherdan Shaqiri, mais l'ailier de Liverpool a la vue masquée et ne se "jette" pas pour propulser le ballon au fond des buts de Thibaut Courtois.

La Nati est rapidement punie de n'avoir pas pu concrétiser cette occasion : les Diables combinent parfaitement latéralement, Thomas Meunier, en position d'attaquant de pointe, cède la balle à Romelu Lukaku, esseulé sur la droite. La frappe du meilleur buteur de l'histoire de la sélection belge est imparable : 1-0, c'est le 44ème but de l'attaquant de Manchester United chez les Diables !

Les Suisses tentent de réagir, mais se heurtent à Thibaut Courtois lors de leurs rares occasions. Yann Sommer doit lui aussi s'employer sur des tentatives de Dries Mertens (64') et Eden Hazard (66').

A la 73ème, Thomas Vermaelen, auteur d'un match très sobre en défense, se blesse tout seul en faisant une passe en retrait vers Thibaut Courtois et est contraint de céder sa place à Dedryck Boyata. Le défenseur central de Barcelone fait grise mine.

Tout comme le public du Stade Roi Baudouin trois minutes plus tard : un coup franc botté par Xherdan Shaqiri est récupéré par Nico Elvedi, dont la passe en retrait trouve Mario Gavranovic : sa frappe à bout portant ne laisse aucune chance à Thibaut Courtois (76' 1-1).

Romelu Lukaku, encore lui, offre la victoire aux Diables

Romelu Lukaku, parfaitement servi sur la ligne du petit rectangle par Nacer Chadli, qui a remplacé Yannick Carrasco, a l'occasion d'inscrire un doublé, mais apparemment gêné par un faux-rebond, il catapulte le ballon au dessus du but de Yann Sommer.

Mais ce n'est que partie remise : Thomas Meunier, Eden Hazard, Romelu Lukaku et Dries Mertens combinent brillamment en un temps, l'attaquant des Diables ne loupe cette fois pas le coche : c'est 2-1 à la 84ème !

Malgré l'une ou l'autre occasion de part et d'autre : le score n'évoluera plus, et les Diables Rouges offrent ainsi une belle victoire à leur public, ce qui leur permet de se hisser seuls à la première place du Groupe 2 de la Ligue A qui, pour rappel, ne compte que trois équipes.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK