Belgique - Islande : 5-1, les Diables Rouges (se) régalent en Nations League !

La Belgique s'est largement imposée face à l'Islande (5-1) après avoir pourtant été menée durant quelques minutes, ce mardi soir dans un Stade Roi Baudouin à huis clos, dans le cadre de la deuxième journée de la Nations League (Groupe 2 de la Ligue A).

Les Diables Rouges, qui ont battu les Islandais à chaque fois que les deux équipes se sont affrontées (douze fois !), réalisent donc le 6/6 dans cette compétition après leur succès au Danemark la semaine dernière (0-2). Les voilà seuls en tête de ce Groupe 2 car à Copenhague, le Danemark et l'Angleterre se sont neutralisés (0-0).

Après l'ouverture du score signée Holmbert Fridjonsson (10' 0-1), Axel Witsel (13' 1-1), Michy Batshuayi, auteur d'un doublé (17' 2-1, 69' 4-1), Dries Mertens (50' 3-1) et Jérémy Doku, buteur dès sa première titularisation (79' 5-1), ont fait trembler les filets pour offrir une jolie victoire à la Belgique, très appliquée et efficace face à une faible équipe d'Islande.

Il s'agit du douzième succès consécutif de l'équipe nationale belge, invaincue depuis la défaite en Suisse, le 18 novembre 2018, dans le cadre de la première édition de cette Nations League.

La prochaine rencontre des Diables Rouges en Nations League, ce sera le dimanche 11 octobre prochain, à Wembley, face à l'Angleterre. Trois jours auparavant, ils affronteront la Nouvelle-Zelande à domicile, en match amical.

Le résumé de la rencontre : L'Islande prend rapidement les commandes...

Roberto Martinez avait promis d'opérer des changements dans son onze de départ, les amateurs de surprises n'ont pas été déçus : Koen Casteels a pris le relais de Simon Mignolet entre les perches en l'absence de Thibaut Courtois, qui continue de préparer la prochaine saison de Liga du côté du Real Madrid, alors que devant, Jeremy Doku et Michy Batshuayi ont formé avec Dries Mertens un trio offensif inédit. Kevin De Bruyne était lui de retour sur la pelouse, au contraire d'Eden Hazard, laissé sur le banc.

Par rapport à l'équipe qui était venue à bout du Danemark samedi dernier, Romelu Lukaku, laissé au repos, Yannick Carrasco, rentré à Madrid où il vient de signer un contrat de quatre ans en faveur de l'Atlético, et le réserviste Brandon Mechele, positif au Covid-19, ne faisaient plus partie du groupe de Roberto Martinez.

Quelques minutes après s'être créé la première occasion de la rencontre, Holmbert Fridjonsson a ouvert le score en trompant le malheureux Koen Casteels, surpris par la frappe de l'Islandais déviée par Jason Denayer (10' 0-1).

Axel Witsel et Michy Batshuayi remettent les pendules à l'heure

Mais dans la foulée, les Diables Rouges ont réagi : sur coup franc, Dries Mertens a expédié le cuir sur le montant des buts islandais, et Axel Witsel, qui avait bien suivi, a égalisé à bout portant (13' 1-1).

Désormais bien dans le match, les Diables Rouges sont tout de suite repartis à l'assaut du but d'Ögmundur Kristinsson. Incapable de capter correctement une frappe d'Axel Witsel, le portier islandais s'est fait punir par Michy Batshuayi, qui était aux aguets (17' 2-1).

Un but pour Dries Mertens, une blessure pour Koen Casteels...

Les Belges étaient affamés : deux minutes plus tard, Kevin De Bruyne est parti à toute allure en contre-attaque et a isolé Dries Mertens, qui a trop enlevé sa frappe en arrivant devant Ögmundur Kristinsson (19').

Bien installés dans le match, les hommes de Roberto Martinez n'ont ensuite plus été réellement inquiétés par leurs adversaires du jour en première période. Mais juste avant la pause, après une belle combinaison entre Thomas Meunier et Toby Alderweireld sur le flanc droit, Dries Mertens est passé tout près d'inscrire le quatrième but de la soirée.

Mais ce n'était que partie remise : dès le retour des vestiaires, le Napolitain a été servi par Kevin De Bruyne et a dû s'employer pour inscrire, en plein déséquilibre, son deuxième but en l'espace de quatre jours (50' 3-1).

Alors que les Islandais repartaient à l'offensive, Koen Casteels s'est pris une manchette - involontaire - de Jón Gudni Fjóluson et, touché à la mâchoire, il a été obligé de céder sa place à Simon Mignolet (55')... Un but encaissé après dix minutes et une sortie sur blessure, quel baptême du feu pour la première titularisation de Koen Casteels chez les Diables Rouges !

Le doublé pour Michy Batshuayi, Jérémy Doku débloque son compteur

Pas vraiment déstabilisés, les Diables Rouges sont repartis à l'assaut du but islandais. A vingt minutes du terme, Kevin De Bruyne est allé chercher Yari Verschaeren, fraîchement monté au jeu. Le jeune Anderlechtois a adressé un centre à destination de Michy Batshuayi, et l'attaquant de Chelsea, d'un superbe geste technique, a inscrit son deuxième but de la soirée (69' 4-1).

Jérémy Doku, monté en puissance au fil de la rencontre, a lui fêté sa première titularisation avec un... premier but en équipe nationale, d'une très jolie frappe enroulée (79' 5-1).

Newsletter Diables Rouges

Recevez régulièrement des nouvelles de nos Diables Rouges !

OK