"Wilmots va devoir s'adapter mais il est suffisamment intelligent et fin diplomate"

Marc Wilmots
3 images
Marc Wilmots - © BRUNO FAHY - BELGA

Marc Wilmots va donc plus que vraisemblablement s’engager en faveur de la sélection ivoirienne, pour une période de deux saisons. Serge Trimpont, agent belge de joueurs, qui a notamment révélé Aruna Dindane et Cheikh Tioté, connait particulièrement bien le marché ivoirien du football.

"C’est quand même une surprise car il ne faisait pas partie des noms cités, au contraire d’Hugo Broos par exemple. Wilmots est un excellent entraineur mais qui n’a pas encore l’expérience de l’Afrique. Il va donc la découvrir avec toutes ces subtilités. Il y aura évidemment une phase d’adaptation, j’espère qu’il aura les bonnes personnes autour de lui pour l’aider à débroussailler le chemin et pour se familiariser le plus vite possible avec le contexte africain. Ce sera essentiel dans sa mission. Il n’a pas grand-chose à perdre mais il arrive dans un foot ivoirien en fin de cycle", a d’entrée précisé Serge Trimpont.

Le football ivoirien, sous les feux des projecteurs grâce à une génération exceptionnelle, risque de rentrer dans le rang. "C’est la fameuse génération dorée des Académiciens, avec Yaya Touré, Aruna Dindane ou Didier Drogba. Cette génération qui sera probablement la plus belle de toute l’histoire de la Côte d’Ivoire. Les derniers survivants de cette génération ont gagné la précédente CAN. L’équipe ivoirienne est aujourd’hui est totale reconstruction, avec une nouvelle génération qui doit prendre la relève et qui clairement est beaucoup moins talentueuse que la précédente. Il y a donc un grand challenge à relever", a-t-il poursuivi.

Avant d’ajouter : "J’espère que Wilmots bénéficiera de ce bénéfice du doute et de la lucidité de l’opinion publique ivoirienne qui comprendra qu’on ne peut pas attendre de Wilmots et de l’équipe ivoirienne les mêmes performances que l’équipe qui vient de prendre sa retraite. Il aura un travail de longue haleine. La première échéance, c’est l’horizon de la Coupe du monde 2018 en Russie. L’équipe va devoir cravacher pour se qualifier."

Le style Wilmots peut-il convenir à l’approche africaine ? "Je pense qu’il va devoir s’adapter mais il est suffisamment intelligent et fin diplomate. Il l’a prouvé avec la génération des Diables rouges. La génération Vincent Kompany, il fallait aussi un minimum de diplomatie et d’approche humaine. Wilmots va devoir faire preuve d’une autre sorte de diplomatie : s’assouplir et travailler avec les codes africains", souligne l’agent de joueurs.

D'après nos informations, Wilmots n'avait pas postulé... C'est la fédération qui est allée le chercher. Il s’agira peut-être d’un avantage. "Je connais un peu la manière de fonctionner la fédération ivoirienne et je ne crois pas qu’on lui mettra des bâtons dans les roues. J’imagine que Wilmots a déjà eu toutes les garanties à ce niveau-là. Je pense qu’on le laissera travailler et mettre en place son équipe. J’espère que, si les premiers résultats ne sont pas à la hauteur des espérances, on ne commencera pas déjà à ce moment-là à lui scier les bâtons de sa chaise. La Côte d’Ivoire a été très gâtée depuis une quinzaine d’années et on va devoir revenir à des niveaux d’attente un peu plus bas", a conclu Serge Trimpont.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK