Wilmots serein avant d'affronter le Maroc: "Il reste un match, une finale à gagner"

Wilmots serein avant d'affronter le Maroc: "Il reste un match, une finale à gagner"
Wilmots serein avant d'affronter le Maroc: "Il reste un match, une finale à gagner" - © ISSOUF SANOGO - AFP

Marc Wilmots, sélectionneur de la Côte d'Ivoire, s'affirme "serein" avant la "finale" des éliminatoires pour la Coupe du monde 2018 contre le Maroc, samedi à Abidjan.

Le "Taureau de Dongelberg", qui a appelé les Ivoiriens à se rendre au stade, espère que tout le monde va se donner "à 200%" pour gagner ce match face au Maroc d'Hervé Renard, ancien sélectionneur des Éléphants, qui compte un point d'avance et peut, lui, se contenter d'un nul.

"On a besoin d'une équipe qui va aller au combat et que tout le monde soit apte à jouer 90 minutes à 200%, à donner tout pour son pays et sa nation. J'en appelle aux Ivoiriens pour qu'ils viennent au stade encourager leur équipe pour passer et aller à la Coupe du monde. Chez nous, on appelle ça un 12e homme, ça s'appelle le public", a lancé en conférence de presse l'ancien mentor des Diables Rouges.

"Il reste un match, une finale à gagner. C'est l'objectif. En tout cas, la motivation est à 200%. On fait tout pour que la Côte d'Ivoire soit présente au Mondial 2018. Ça va se disputer au mental", a ajouté Wilmots.

"Mon équipe doit être patiente. Moi, je suis très serein, car je sais ce que je dois faire. Et les joueurs aussi. Ce que je veux, c'est que les joueurs soient lessivés à la fin. Le peuple ivoirien veut voir une équipe combative. Moi, c'est la même chose", a-t-il assuré avant d'aborder les atouts des 'Lions de l'Atlas'.

"C'est une équipe qui possède beaucoup d'automatismes. Il y a une reconversion qui est très rapide, vers l'arrière surtout (meilleure défense des qualification, 0 but encaissé). Ils ont évidemment des joueurs de qualité technique, et un milieu de terrain complémentaire avec Belhanda, Boussoufa et El Ahmadi. Mais, ils ont une équipe qui est assez vieille et qui joue sa dernière carte", a ponctué le Belge de 48 ans.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK