Voici pourquoi la Côte d'Ivoire a été séduite par le profil et le CV de Wilmots

Marc Wilmots et l'équipe ivoirienne
2 images
Marc Wilmots et l'équipe ivoirienne - © Belga Image

L'ancien sélectionneur belge Marc Wilmots est sur le point de s’engager pour deux ans, avec deux ans en option, à la tête des Éléphants de Côte d'Ivoire, un pari pour les deux parties qui doivent se relancer.

"Le plus important, c’est de donner la possibilité à l’entraineur de travailler sur du moyen terme. Certes il y a les qualifications mais au-delà, reconstruire une équipe. Nous avons négocié avec lui sur cette base. Wilmots a décidé de s’engager avec nous sur deux ans, plus deux en option, car il estime que notre projet est intéressant. Ce ne sont pas les questions financières qui le motivent à venir chez nous. Je sais qu’il avait pas mal de propositions", a précisé Sory Diabaté, vice-président de la fédération ivoirienne de football, à Emmanuel Koffi (RFI Abidjan).

Pourquoi le choix de la Fédé ivoirienne s’est porté sur l’ancien entraineur des Diables rouges ? "Nous avons vu sa progression avec l’équipe nationale belge, qui est passée de la 53e à la première place mondiale. Il a réussi à gérer les grosses têtes de l’équipe. Il aura, je pense, suffisamment de poigne pour gérer notre équipe nationale. Il a aussi intégré de jeunes joueurs dans son équipe, c’est aussi ce que nous recherchons étant donné la phase de reconstruction dans laquelle nous nous trouvons. C’est un ancien footballeur qui a la connaissance du haut niveau. Il a été capitaine de l’équipe belge et a disputé quatre fois la Coupe du monde. Un tel parcours en tant que joueur impose le respect", a poursuivi Sory Diabaté.

Et de conclure, au sujet des objectifs fixés au nouveau sélectionneur : "Se qualifier pour le Mondial 2018, pour la CAN 2019 et sortir une équipe compétitive pour la CAN 2021. Afin que nous puissions aborder cette compétition, que nous organisons en Côte d’Ivoire, avec beaucoup d’atouts en nous disant que nous pouvons l’organiser et la remporter. Ce serait un magnifique cadeau pour notre pays."

Wilmots donnera une conférence de presse mercredi en fin de matinée. Celle-ci devrait être très suivie en Côte d’Ivoire, qui a déjà la nostalgie de la victoire de 2015 et des années Didier Drogba. On aura alors une première idée sur le projet de l’ancien sélectionneur belge.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK