Son club lui souhaite un bon anniversaire, il réclame son salaire impayé en cadeau

Le club de première division turque d’Ankaragücü aurait peut-être mieux fait de s’abstenir de souhaiter un bon anniversaire à Thomas Heurtaux, l’un de ses joueurs… A la suite de ces "bons souhaits", le joueur en question a remercié son club sur Twitter, en ajoutant un petit message quelque peu ironique, mais dont le contenu est explicite. "Salut @Ankaragucu, merci de m’avoir souhaité un bon anniversaire ! Si vous voulez m’offrir un cadeau, vous pouvez me payer un mois de salaire sur les neuf que vous me devez." Tout cela, dans un style très "réseaux sociaux" bien entendu, avec de nombreux émoticônes soulignant l’ironie de la situation.

Pour ajouter du crédit à sa déclaration, la réponse d’un autre joueur de l’équipe, Thibault Moulin, passé par notre championnat du côté de Waasland-Beveren : "On est dans le même bateau frérot, on attend." Peut-être que les deux hommes auront obtenu gain de cause après leur tweet… On l’ignore.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK