Ronaldinho s'apprête à quitter le Paraguay après 5 mois de détention

Ronaldinho s'apprête à quitter le Paraguay après 5 mois de détention
Ronaldinho s'apprête à quitter le Paraguay après 5 mois de détention - © NORBERTO DUARTE - AFP

L'ancien footballeur brésilien Ronaldinho doit embarquer mardi à l'aéroport international d'Asuncion à bord d'un vol privé à destination de Rio de Janeiro, au lendemain de sa remise en liberté dans une affaire d'usage de passeport falsifié, a-t-on appris de sources officielles.

"Ronaldinho et son frère Roberto ont l'autorisation de voyager à partir de 11H00 locales (15H00 GMT)", a annoncé à la presse le ministre du Conseil de défense national, Federico Gonzalez.

"De la part du tribunal, nous avons déjà une lettre officielle pour que le département des Migrations lève l'interdiction de quitter le pays", a déclaré l'un des avocats de la défense de l'ancien joueur à la radio locale, Monumental.

Ronaldo de Assis Moreira, dit Ronaldinho, et son frère Roberto ont été remis lundi en liberté après plus de cinq mois de détention au Paraguay. Les deux hommes avaient été arrêtés le 6 mars dans ce pays pour usage de faux documents officiels.

L'ex-joueur du FC Barcelone et du Paris Saint-Germain s'est vu infliger une amende de 90.000 dollars.

Quant à son frère, il a été condamné à deux ans de prison avec sursis, au paiement d'une amende de 110.000 dollars et à l'obligation de se présenter tous les quatre mois devant un juge brésilien pendant deux ans.

La justice paraguayenne a considéré qu'il avait eu connaissance de la fraude.

Après avoir été détenus dans un commissariat d'Asuncion, où le Ballon d'Or 2005 a fêté ses 40 ans le 21 mars, les deux frères étaient assignés à résidence depuis presque cinq mois dans un hôtel de luxe de la capitale, contre le dépôt d'une caution de 1,6 million de dollars.

Venus pour faire notamment la promotion d'un livre, ils sont accusés d'être entrés au Paraguay en possession de passeports paraguayens falsifiés.

Une vingtaine de personnes ont déjà été arrêtées dans le cadre de cette affaire, pour la plupart des fonctionnaires des services d'immigration ou des policiers.

Selon des sources aéroportuaires à l'AFP, l'avion privé devrait décoller entre 11H30 et 11H45 locales pour une durée de vol d'environ deux heures jusqu'à Rio de Janeiro.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK