La Tunisie a présenté ses excuses à la CAF

Les joueurs tunisiens
Les joueurs tunisiens - © KHALED DESOUKI - BELGAIMAGE

La Confédération africaine (CAF) a annoncé ce mardi que le différend avec la Fédération tunisienne (FTF) est clos. La CAF avait demandé à la FTF de présenter ses excuses pour ses accusations de partialité suite à son élimination en quart de finale de la CAN 2015 face au pays organisateur, la Guinée équatoriale, qui avait bénéficié d'un penalty imaginaire (2-1 a.p.).

La FTF avait refusé mais la CAF lui a fixé un nouveau délai, sous peine d'exclure les Aigles de Carthage de Georges Leekens des qualifications pour la CAN 2017. L'ultimatum expirait ce mardi 31 mars.

Lors d'une réunion à Dakar le 13 mars, la FTF "a entamé ses observations par une présentation formelle d'excuses", assure la CAF dans son communiqué, qui mentionne que les sanctions financières sont confirmées. La Tunisie devra s'acquitter notamment de 46.610 euros d'amende.

"Le jury d'appel, dans l'énoncé de sa décision, notifiée à la Fédération tunisienne de football (FTF), mentionne la grande dignité de la FTF qui, au cours de la séance, s'est abstenue de soutenir les moyens et arguments développés dans son mémoire d'appel, y renonçant ainsi implicitement".

La Libye aurait dû accueillir la 31ème édition de la CAN mais elle s'est desistée en raison de sa situation politique interne. Le nouveau pays organisateur (Algérie, Égypte, Gabon ou Ghana) sera annoncé le 8 avril 2015 au Caire ainsi que les poules de qualifications (13 de 4 équipes chacune).

 

Belga

Et aussi

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK