La Norvégienne Ada Hegerberg remporte le premier Ballon d'Or féminin

La Norvégienne Ada Hegerberg, 23 ans, qui joue attaquante à Lyon, a remporté le premier Ballon d'Or féminin, décerné lors d'une soirée de gala à Paris lundi.

Celle qui a notamment remporté trois Ligues des champions avec Lyon, avait déjà été élue joueuse de la saison écoulée en 2016 par l'UEFA. Elle a été élue par vote des journalistes, comme le Ballon d'Or masculin.

"Je voulais dire merci à mes co-équipières, à mon entraîneur et à notre président Jean-Michel Aulas (le nom du dirigeant a alors été sifflé dans la salle, ndlr), qui fait beaucoup pour le football féminin. C'est une grande étape pour le football féminin, c'est très important pour nous les femmes", s'est-elle réjouie. "Jeunes filles, s'il vous plait, croyez en vous", a-t-elle lancé aux jeunes footballeuses.

"Elle est en route pour devenir la meilleure joueuse du monde", disait son président en club, Jean-Michel Aulas, au printemps 2016. Bien vu.

"Ada, c'est le but ! Elle a été depuis toute petite formée comme cela. C'est vraiment l'attaquante de pointe par excellence, un bon point d'appui aussi. Elle est dangereuse quand elle est dans la surface car elle peut à tout moment marquer", avait exposé à l'AFP en 2017 Eugénie Le Sommer, internationale française et coéquipière à Lyon.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK