La Côte d'Ivoire gagne, le Soudan passe

Emmanuel Eboué auteur d'un des buts ivoiriens
Emmanuel Eboué auteur d'un des buts ivoiriens - © AFP

La Côte d'Ivoire a parfaitement rempli son contrat en terminant en tête du groupe B de la CAN-2012 après son 3e succès en autant de matches contre l'Angola (2-0), sorti par la petite porte et incapable d'atteindre les quarts de finale pour la 3e fois d'affilée, lundi à Malabo.

Tout n'aura pas été rose dans le jeu pour les Eléphants lors de ce premier tour mais leur sans-faute est un cinglant démenti à toutes les critiques. Grandissimes favoris de l'épreuve aux côtés du Ghana, les troupes de François Zahoui ont l'arithmétique de leur côté (3 victoires, 5 buts inscrits, aucun encaissé) et peuvent aborder la dernière ligne droite de cette Coupe d'Afrique avec un moral gonflé à bloc.
  
Avec cette première place de la poule acquise sur des buts d'Eboué (33e) et de Bony (64e), c'est désormais un quart de finale largement dans leurs cordes qui les attend samedi contre le co-organisateur équato-guinéen, l'invité surprise du Top 8 mais qui ne devrait logiquement pas faire le poids face à Drogba et sa bande.  
  
Un luxe non négligeable pour une sélection soumise à une pression intense et un simple impératif: ramener au pays un trophée qui lui échappe depuis 20 ans.
  
La désillusion est en revanche énorme pour les Palancas Negras, le Soudan l'ayant dans le même temps emporté contre le Burkina Faso (2-1). Le rêve d'une 3e accession consécutive aux quarts de finale s'est éteint logiquement pour une formation qui sera apparue en net déclin par rapport aux éditions précédentes.

L'erreur grossière de Massunguna, à l'origine du but de Bony et de l'élimination, aura été le symbole du fiasco angolais.
  
Alors que François Zahoui avait aligné une équipe B dans une configuration inédite en 4-4-2 pour faire souffler ses cadres, les Angolais n'ont jamais trouvé la faille et ne sont pas parvenus à faire bouger la charnière Touré-Bamba, les deux seuls joueurs à avoir été reconduits.       
 
La Côte d'Ivoire a pu gérer tranquillement la rencontre en se montrant d'un froid réalisme, une marque de fabrique assumée depuis le début du tournoi.
  
Seydou Doumbia, révélation de la Ligue des champions (5 buts), n'a ainsi pas eu grand chose à se mettre sous la dent en attaque et n'a pas réellement tiré son épingle du jeu.
  
Le fait d'évoluer avec les "coiffeurs" n'a toutefois pas aidé l'avant-centre du CSKA Moscou, qui a le potentiel pour être un recours en cas de défaillance de l'inamovible star Didier Drogba, voire de jouer à ses côtés. Un problème de riches qui ferait le bonheur de bon nombre d'équipes dans cette CAN.

Le Soudan qualifié pour les quarts de finale

Le Soudan s'est qualifié lundi pour les quarts de finale de la CAN-2012 grâce à sa victoire sur le Burkina Faso (2-1) à Bata, combinée à celle de la Côte d'Ivoire face à l'Angola (2-0) à Malabo.

Le Soudan (4 points) prend la deuxième place du groupe B à la différence de buts devant l'Angola (0 contre -1) et derrière la Côte d'Ivoire (9 points), déjà qualifiée avant cette troisième journée et première équipe dans ce tournoi à réaliser un carton plein de trois victoires. 

AFP

Et aussi

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK