La Chine va offrir un stade "olympique" de 60.000 places à la Côte d'Ivoire

L'actuel stade Felix Houphouët Boigny
L'actuel stade Felix Houphouët Boigny - © ISSOUF SANOGO - BELGAIMAGE

Un stade "olympique" d'une capacité de 60.000 places, don de la Chine, sera construit à Abidjan à partir de 2016 en vue de l'organisation de la Coupe d'Afrique des Nations de football de 2021, a-t-on appris ce jeudi de source officielle.

"Don de la République populaire de Chine", le stade "olympique" d'Ebimpé, une enceinte "moderne de 60.000 places assises" permettra d'accueillir "des compétitions de haut niveau d'athlétisme, de football et de rugby", d'après un communiqué publié à l'issue du conseil des ministres mercredi.

Une cité "olympique" sera également construite autour du stade, bâti sur une superficie de 20 hectares dans la commune d'Anyama, au nord d'Abidjan, a indiqué le service de communication du ministère des Sport.

Les travaux, d'une durée de 24 mois débuteront en janvier 2016, selon le communiqué du gouvernement.

"Le stade olympique est un don de la Chine, la Côte d'Ivoire n'aura que l'espace à mettre à disposition", a réagi le service communication du ministère des Sports, se félicitant de "l'aboutissement d'un projet de développement du sport" à travers "la construction d'infrastructures de qualité".

Abidjan ne dispose pour l'instant que d'un seul stade répondant aux normes internationales, le stade Houphouët-Boigny, construit avant l'indépendance de la Côte d'Ivoire (1960). Il a une capacité de 35.000 places.

La Chine est de plus en plus présente en Côte d'Ivoire, où ses entreprises construisent actuellement le plus grand barrage hydroélectrique du pays, à Soubré, ainsi qu'une autoroute reliant Abidjan à la frontière ghanéenne.

 

Belga

Et aussi

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK