Décès de Hans Schäfer, l'un des artisans de la victoire allemande au Mondial 1954

L'attaquant Hans Schäfer, grand artisan du premier titre de champion du monde remporté par l'Allemagne en 1954, est décédé mardi à l'âge de 90 ans, a annoncé son ancien club de Cologne.

Avec sa disparition, il ne reste désormais plus qu'un survivant, l'allemand Horst Eckel (85 ans), du "miracle de Berne": cette fameuse finale où la Mannschaft avait, à la surprise générale, battu la grande équipe de Hongrie 3-2.

"Sa disparition nous fait à tous de la peine. En tant que 'héros de Berne', il reste inoubliable", a affirmé l'actuel sélectionneur de l'Allemagne, Joachim Löw.

Aligné à la pointe de l'attaque gauche lors de la finale de 1954, Schäfer et les siens, menés 2-0 après seulement 8 minutes de jeu sur des buts de Zoltan Czibor et Ferenc Puskas, avaient réussi à inverser la tendance avant de s'adjuger la victoire.

Il s'agissait de la première des quatre victoires (1954, 1974, 1990 et 2014) de l'Allemagne en Coupe du monde.

Schäfer avait effectué toute sa carrière en club auprès de Cologne, entre 1948 et 1965, avec lequel il avait remporté deux titres d'Allemagne (1962 et 1964).

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK