Waseige : "Les blessés ont pu voir qu'il y avait des mecs de qualité derrière eux"

Axel Witsel, Romelu Lukaku, Thomas Meunier et Kevin De Bruyne
Axel Witsel, Romelu Lukaku, Thomas Meunier et Kevin De Bruyne - © RTBF - Belga

Malgré l'absence de plusieurs titulaires "indiscutables" (Romelu Lukaku, Kevin De Bruyne, Thomas Meunier, Axel Witsel, Vincent Kompany) et la fin de la carrière internationale de Marouane Fellaini, les Diables Rouges ont débuté de la meilleure des manières leur campagne de qualification pour l'Euro 2020 avec deux victoires "aisées" face à la Russie (3-1) et à Chypre (0-2). Rarement inquiétés lors de ces 180 minutes, Eden Hazard (auteur de trois buts en deux matches) et ses coéquipiers peuvent à présent rentrer en club le cœur léger avant le prochain rendez-vous de l'équipe nationale belge, en juin prochain.

"Ce match face à Chypre a été tranquille, parce que la Belgique l'a rendu tranquille en faisant ce qu'il fallait, a analysé Fred Waseige au terme de la rencontre. On savait que si on prenait très vite l'avance, on allait se simplifier les choses. C'est tout à l'honneur de notre équipe nationale, ils ont tout de suite voulu s'installer dans le confort, cela leur a permis de ne pas se mettre dans le rouge, de pouvoir gérer ces matches en équipe nationale et de rentrer frais et bien dans leur tête en club. Le talent facilite tout : le premier but d'Eden Hazard, peu de joueurs le mettraient ! Il n'y a aucun reproche à faire malgré une deuxième mi-temps un peu poussive, parce qu'on avait fait le boulot. Une campagne de qualification, c'est long, il fallait s'imposer. Tout est positif : les nouveaux prennent de plus en plus de place. J'ai aussi beaucoup aimé leur réaction en perte de balle face à une équipe qui disait avoir trouvé la clé pour pouvoir nous battre. Moi, je ne me suis pas ennuyé... mais j'ai failli m'endormir deux fois ! On ne peut pas être à fond tout le temps, et à la limite, quand il ne le faut pas trop, ce n'est pas grave. Mais dans les rendez-vous où il faudra être au taquet, il faudra répondre présent !"

"On a des jeunes qui arrivent, qui ont des mentalités de titulaires, a repris le consultant de la RTBF. Ils sont là pour gagner, pour conquérir une place, pour conquérir un flanc. Thorgan Hazard et Timothy Castagne, ce ne sont pas des novices : ils ont les qualités, le coffre pour "faire le flanc" pendant 90 minutes. Il y a de la personnalité dans cette "deuxième génération" qui arrive, et même si c'est malheureux à dire, parfois, les blessures ont du bien : les blessés auront toujours les mêmes qualités, et quand ils vont revenir, ils seront bien contents d'être là, ils ont vu que derrière, il y avait des mecs qui savaient tenir leur rang, cela va donc être bénéfique pour tout le monde. Les cinq jeunes qui ont commencé le match (Thorgan Hazard, Timothy Castagne, Youri Tielemans, Leander Dendoncker et Michy Batshuayi, NDLR), ils ont pris une envergure différente, ils ont pris de la confiance. Et les autres, ils doivent se dire qu'il y a de la qualité derrière, et qu'ils doivent donc être de mieux en mieux."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK