Quelle défense centrale pour les Diables en Russie ?

Jan Vertonghen
Jan Vertonghen - © VIRGINIE LEFOUR - BELGA

Blessé aux ischios, Jan Vertonghen ne jouera ni en Russie ni contre Chypre. C'est un coup dur pour les Diables Rouges. Le défenseur de Tottenham n'a plus manqué un match de qualification pour l'Euro ou la Coupe du Monde depuis neuf ans ! C'était le 8 octobre 2010 au Kazakhstan. Dans cette campagne qualificative pour l'Euro 2020, Vertonghen n'a pas raté une seconde de jeu jusqu'à présent. Seuls Thibaut Courtois et Toby Alderweireld sont dans le même cas. Le forfait du joueur le plus capé de l'histoire du football belge s'ajoute à celui de Vincent Kompany en défense centrale.

Quelles sont les solutions qui s'offrent à Roberto Martinez dans ce secteur de jeu avant le déplacement en Russie, capital pour l'attribution de la première place du groupe I ? Alderweireld est incontournable à droite et l'absence de Vertonghen devrait inciter le sélectionneur espagnol à faire glisser Thomas Vermaelen (son seul défenseur gaucher valide) sur la gauche. Qui aligner entre les deux éléments anversois ? Dedryck Boyata, comme lors du premier match contre... la Russie ? Jason Denayer, comme à Saint-Marin ? Brandon Mechele ? Björn Engels ou Zinho Vanheusden peuvent-il rêver d'une première convocation ? Christian Kabasele, qui n'a plus été appelé depuis un an et la déroute de Lucerne en Ligue des Nations, peut-il caresser l'espoir d'un retour en sélection ? Réponse vendredi à midi.

A Saint-Pétersbourg, les Diables Rouges auront tout intérêt à se souvenir du point commun entre les deux plus lourdes et douloureuses défaites belges au cours de ces huit dernières années (3-1 contre le Pays de Galles à Lille et 5-2 en Suisse). Les deux fois, Vertonghen était blessé...

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK